Auston Matthews croit que la Suisse était la meilleure option

Auston Matthews (au centre) jouera avec les Lions... (PHOTO MINAS PANAGIOTAKIS, GETTY IMAGES/AFP)

Agrandir

Auston Matthews (au centre) jouera avec les Lions de Zurich, en première division suisse, la saison prochaine.

PHOTO MINAS PANAGIOTAKIS, GETTY IMAGES/AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Bill Beacon

L'idée de jouer chez les professionnels avec les Lions de Zurich a pris naissance en avril, quand Auston Matthews a guidé l'équipe américaine vers l'or au Championnat du monde des moins de 18 ans, à Zoug et Lucerne, en Suisse.

Le hockeyeur de 17 ans originaire de Scottsdale, en Arizona, et ses conseillers ont aimé l'idée et ont décidé qu'il s'agissait d'une meilleure option que d'évoluer dans la Ligue de l'Ouest avec les Silvertips d'Everett ou dans la NCAA.

Matthews, qui devrait être le premier joueur sélectionné lors du repêchage de la LNH en 2016, a donc signé un contrat d'une saison avec les Lions, là où il jouera avec des adultes dans la Ligue nationale A sous les ordres de l'ancien entraîneur dans la LNH Marc Crawford.

«L'idée est venue quand il était en Suisse, a dit l'agent Pat Brisson, vendredi. Nous pensions qu'il était prêt pour la LNH dès cette année, nous avons donc étudié nos options.»

La décision a été critiquée par certains qui croient que le jeune homme est simplement à la recherche d'un chèque de paie avant de faire le saut dans la LNH ou d'un moyen pour forcer les Silvertips à échanger ses droits. Brisson soutient qu'il s'agit plutôt d'une décision de hockey.

Il s'agit certainement d'un parcours hors de l'ordinaire, mais Matthews est un cas hors de l'ordinaire.

Son anniversaire est le 17 septembre, deux jours après la date limite d'admissibilité pour le repêchage de 2015 de la LNH. Plusieurs recruteurs soutiennent d'ailleurs que Matthews aurait été choisi au deuxième ou troisième rang du repêchage en juin dernier, derrière Connor McDavid.

Matthews et ses conseillers ont donc parlé à Crawford et avec d'autres dirigeants de l'équipe. Ils ont aussi observé le calendrier, la ligue et les conditions de travail et ont conclu qu'il s'agissait de la bonne décision.

À la place d'endurer les longs déplacements en autobus et le calendrier chargé de la Ligue de l'Ouest, Matthews évoluera dans une ligue avec un calendrier plus léger, où il aura plus de temps pour s'entraîner et où il effectuera peu de voyage en autobus de plus de trois heures.

Matthews, qui mesure six pieds deux pouces et pèse 195 livres, jouera finalement dans une ligue où le rythme est plus élevé qu'au niveau junior canadien. Il affrontera aussi des joueurs plus âgés, dont certains qui ont déjà joué dans la LNH. Parmi ses coéquipiers avec les Lions, il retrouvera le défenseur Marc-André Bergeron et les attaquants Ryan Shannon et Dan Fritsche.

Matthews sera accompagné en Suisse par sa mère, Ema.

Il a déjà commencé à patiner avec ses coéquipiers, mais il ratera les quatre premiers matchs de la saison puisque son visa suisse entrera en vigueur seulement quand il aura 18 ans.

Brisson croit que la décision de Matthews n'est pas une critique contre la Ligue de l'Ouest ou la NCAA. Il soutient que Matthews représente un cas particulier en raison de sa date de naissance «tardive» qui l'a empêché d'être repêché dans la LNH la même année que des joueurs du même âge, comme McDavid.

Et il ne croit pas que Matthews lancera un exode des joueurs juniors vers l'Europe puisque très peu de joueurs de cet âge ont le gabarit, le talent et la maturité de Matthews.

«Il va jouer dans une ligue pour homme, à un rythme plus élevé, a expliqué Brisson. Il aura plus de temps pour s'entraîner et se développer.

«Mais si vous ne pouvez pas jouer à ce niveau-là, vous ne pouvez pas en profiter. Nous croyons que la Ligue canadienne de hockey et la NCAA représentent le bon choix pour la majorité des joueurs.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer