Shea Weber souhaite que son repos sera salutaire

Shea Weber et la direction du Canadien se sont... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Shea Weber et la direction du Canadien se sont montrés très discrets sur les bobos que tente de soigner le vétéran défenseur depuis qu'il est revenu au jeu de sa deuxième blessure, le 2 décembre.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Après des absences répétées aux séances d'entraînement au cours de la dernière semaine, Shea Weber a retrouvé ses coéquipiers mercredi au Complexe sportif Bell, un signe qu'il est peut-être sur la voie de la guérison entière.

Jusqu'à maintenant cette saison, Weber a raté sept matchs en raison de blessures au bas du corps. Dans un premier cas, il a dû s'absenter de la rencontre du 9 novembre contre le Wild du Minnesota. Il a ensuite joué dans quatre matchs avant de manquer les six suivants à cause d'une autre blessure au bas du corps.

En 24 parties cette saison, Weber a marqué six buts et ajouté 10 mentions d'aassistance. Son ratio défensif est de moins-9.

Weber et la direction de l'équipe se sont montrés très discrets sur les bobos que tente de soigner le vétéran défenseur depuis qu'il est revenu au jeu de sa deuxième blessure, le 2 décembre.

Lors des quatre derniers matchs du Canadien, Weber a passé une moyenne d'un peu plus de 22 minutes sur la glace, mais sa dernière séance d'entraînement remontait au 4 décembre.

En plus de bénéficier des congés que décrétait l'entraîneur-chef Claude Julien les matins des parties, additionnés à ceux de dimanche et lundi, Weber s'est soumis à des traitements les 6, 8 et 12 décembre.

Weber a laissé entendre qu'il sera du match de jeudi, contre les Devils du New Jersey, au Centre Bell.

«Je n'envisage pas m'absenter du match. Je n'ai fait qu'utiliser les journées de congé additionnelles que nous avions pour me préparer pour demain», a déclaré Weber, tout en rappelant qu'il est rare qu'un joueur évolue à 100 pour cent de ses capacités.

Pas du genre à invoquer des excuses, Weber dit quand même avoir noté un peu plus d'entrain lors de la séance de mercredi.

«Le calendrier a été assez difficile avec des matchs tous les deux jours, et il me semble que les gars ont beaucoup plus d'énergie en ce moment. Souhaitons pouvoir utiliser cette énergie à bon escient demain.»

Selon Andrew Shaw, la trêve des derniers jours pourrait être salutaire.

«Les deux journées passées loin de l'aréna ont été importantes pour nous. Nous nous sommes amusés et nous avons tenu le party de Noël de l'équipe. Nous avons travaillé fort (mardi), de nouveau (mercredi), et nous allons aborder la partie de (jeudi) avec un état d'esprit renouvelé», a déclaré Shaw, avant de confier sa tête aux bons soins d'un rasoir, avec six coéquipiers, dans le cadre d'une activité visant à récolter des fonds pour Leucan.

La visite des Devils, leur première cette saison, coïncide avec le dernier d'une séquence de cinq matchs à domicile. À compter de samedi, les hommes de Claude Julien disputeront sept rencontres d'affilées à l'étranger, à commencer avec la Classique LNH100 à la Place TD, à Ottawa.

Jusqu'à maintenant, le Canadien n'a pas su profiter de ce séjour devant ses partisans pour grimper au classement.

Après avoir rossé les Red Wings de Detroit 10-1, le Tricolore a subi trois défaites d'affilée aux mains des Blues de St. Louis, des Flames de Calgary et des Oilers d'Edmonton.

Quant aux Devils, ils seront privés de l'ailier étoile Taylor Hall, qui est ennuyé par une contusion au genou droit. Hall a déjà inscrit 11 buts et 20 aides en 30 matchs cette saison, ce qui le place au premier rang des pointeurs de l'équipe.

Après un éclantant départ qui leur a permis de signer neuf victoires en 11 rencontres, les Devils jouent à peine pour ,500 depuis et affichent un dossier global de 17-9-4 pour 38 points. Ils n'accusent qu'un point de retard sur les Blue Jackets de Columbus et les Capitals de Washington, qui se partagent le sommet du classement de la section Métropolitaine.

Au sein d'une section des plus compétitives, les Islanders de New York ne sont qu'à un seul point des Devils.

«Nous voulons terminer cette séquence devant nos partisans sur une bonne note, avant d'aborder les quatre parties qu'il nous restera avant Noël. Pour y arriver, il faut ne penser qu'un match à la fois, à commencer par celui de jeudi», a noté Shaw.

Youppi a pris part à l'inauguration de la patinoire,... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Youppi a pris part à l'inauguration de la patinoire, mercredi.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Une patinoire à Ahuntsic-Cartierville

La Fondation des Canadiens pour l'enfance a de son côté procédé à l'inauguration d'une neuvième patinoire extérieure, réfrigérée et multisports, au Parc De Mésy, dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville à Montréal, dans le cadre de son programme BLEU BLANC BOUGE.

Afin de commémorer l'événement, des joueurs actuels des Canadiens et des anciens étaient sur place pour patiner avec de jeunes citoyens d'Ahuntsic.

«Ces nouvelles infrastructures représentent un legs unique et permanent à la ville qui a donné naissance à notre Club et à la Ligue il y a maintenant 100 ans. Elles procureront à l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville un plateau d'activité physique supplémentaire qui permettra aux jeunes du quartier de découvrir les bienfaits d'un mode de vie sain en étant actifs et en ayant du plaisir à pratiquer différents sports sur cette patinoire, été comme hiver», a souligné Geoff Molson, propriétaire, président et chef de la direction du Canadien.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer