Le Canadien s'incline en prolongation face aux Blue Jackets

Les joueurs du Canadien quittent la patinoire après... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Les joueurs du Canadien quittent la patinoire après leur défaite.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne

Pour un deuxième match de suite, le Canadien a connu un lent début de rencontre et cette fois, la formation montréalaise a payé le prix en encaissant un revers en prolongation de 2-1, mardi, face aux Blue Jackets de Columbus.

Zach Werenski (8) festoie avec Cam Atkinson (13)... (La Presse Photo; Andre Pichette) - image 1.0

Agrandir

Zach Werenski (8) festoie avec Cam Atkinson (13) ) après avoir marqué le but de la victoire en prolongation.

La Presse Photo; Andre Pichette

Charlie Lindgren fait un déplacement latéral pour bloquer... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 1.1

Agrandir

Charlie Lindgren fait un déplacement latéral pour bloquer un tir de Nick Foligno.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

>> Le sommaire de la rencontre

Zach Werenski a tranché le débat après 1:09 de jeu en prolongation, profitant d'une remise de Cam Atkinson avant de décocher un bon tir des poignets, du côté du bâton.

Paul Byron, qui disputait un 300e match dans la LNH, a marqué au troisième vingt pour le Canadien (8-9-2). Charlie Lindgren a effectué 23 arrêts.

Josh Anderson a touché la cible tôt en première période pour les Blue Jackets (11-7-1). Sergei Bobrovsky a repoussé 28 lancers.

Comme samedi, dans une victoire de 2-1 en prolongation face aux Sabres de Buffalo, le Canadien a manqué de cohésion pendant les deux premières périodes.

Les Blue Jackets n'ont guère fait mieux, mais ils ont au moins trouvé le moyen d'ouvrir le pointage après 2:29 de jeu. Anderson a profité d'une rondelle bondissante après un tir de la pointe de Markus Nutivaara pour surprendre Lindgren du côté du bouclier.

Lindgren a volé Nick Foligno quelques instants plus tard, en sortant la mitaine pour capter le tir du capitaine des Blue Jackets après une belle passe transversale d'Artemi Panarin.

C'est à partir de ce moment que le spectacle est devenu plutôt endormant. Max Pacioretty a testé Bobrovsky tard en première période, puis le gardien des Blue Jackets a frustré Byron en échappée en infériorité numérique à mi-chemin en deuxième période.

Le Canadien a ouvert la machine en troisième période, mais Bobrovsky a répondu présent en multipliant les arrêts spectaculaires.

Charles Hudon a goûté à la médecine du Russe au retour de l'entracte, puis Bobrovsky a privé Jacob De La Rose d'un but certain lors d'une descente à deux contre un en laissant tomber son bâton pour ensuite réussir l'arrêt du bout de son bouclier.

Bobrovsky a ensuite frustré trois fois Pacioretty sur la même séquence.

Le Canadien a enfin percé la muraille russe avec 7:46 à faire en temps réglementaire. Alex Galchenyuk a rejoint Shea Weber en entrée de zone et Bobrovsky a stoppé le puissant tir du défenseur. Byron a toutefois sauté sur le retour pour ramener tout le monde à la case départ.

Werenski a finalement joué les héros en prolongation pour les visiteurs.

Le Canadien était privé des attaquants Artturi Lehkonen (bas du corps) et Torrey Mitchell (virus). L'entraîneur-chef Claude Julien comptait donc sur sept défenseurs et 11 attaquants dans sa formation. Le défenseur Victor Mete a joué à gauche de De La Rose et Byron Froese sur le quatrième trio.

L'équipe a annoncé après la rencontre que Lehkonen allait rater une période de temps indéterminée en raison d'une blessure qu'il traînait depuis un certain temps.

Réclamé au ballottage des Panthers de la Floride plus tôt dans la journée, le gardien Antti Niemi n'était pas en uniforme. Zachary Fucale était le réserviste de Lindgren et il a été rétrogradé au Rocket de Laval après la rencontre.

Le Canadien disputera jeudi le cinquième match d'une série de six d'affilée à domicile quand il accueillera les Coyotes de l'Arizona.

Échos de vestiaire

L'attaquant du Canadien Phillip Danault sur la séquence qui a mené au but vainqueur:

«C'est ma faute. J'ai eu une crampe au cerveau. Je n'ai pas pris mon gars. Ç'a pris deux secondes et la rondelle est rentrée dans le but.»

Charlie Lindgren sur son duel face à Sergei Bobrovsky:

«C'est bien d'affronter un gardien comme lui. Ça ne change rien à mon travail, qui est d'arrêter les rondelles. Mais c'est un beau défi d'affronter un gardien de sa trempe.»

Max Pacioretty sur le début de rencontre plus difficile du Canadien:

«Nous ne pouvons pas attendre la troisième période ou quand nous tirons de l'arrière pour mettre le pied sur l'accélérateur. Je pense que nous avons joué un bon match. En deuxième période, ils ont eu seulement quelques tirs (3). Défensivement, nous avons bien joué. Mais notre offensive a seulement décollé quand nous tentions désespérement de créer l'égalité.»

>> Les cinq moments-clés du match




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer