«On sera de retour», soutient P.K. Subban

P.K. Subban (76) est pourchassé par Carter Rowney... (Photo Christopher Hanewinckel, USA TODAY Sports)

Agrandir

P.K. Subban (76) est pourchassé par Carter Rowney (37) en première période.

Photo Christopher Hanewinckel, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Nashville) P.K. Subban est allé à son casier et, très lentement, il a retiré les pièces de son équipement en silence. Non, ce n'est pas la fin que le défenseur des Predators avait imaginée.

Pas du tout.

« C'est moche, il y a beaucoup d'émotions et beaucoup de larmes, et c'est normal, a-t-il expliqué. Nous voulions gagner la Coupe cette année, mais ça ne s'est pas produit. La chose la plus importante est de se souvenir du sentiment que nous éprouvons maintenant. Il ne faut pas lutter, parce que c'est ça qui va nous motiver à revenir. Nous avons été battus par une bonne équipe. »

Quand on lui a demandé s'il n'avait pas un peu motivé Sidney Crosby avec son histoire de rince-bouche, Subban s'est braqué un peu. « Ce n'est probablement pas le bon moment pour ça », s'est-il contenté de répondre, ne voulant manifestement pas en rajouter.

« On aurait évidemment voulu avoir plus de succès en avantage numérique, a-t-il ajouté. Ça arrive parfois. À un moment donné, les Penguins avaient du mal eux aussi à cinq contre quatre. On aurait voulu marquer à chaque occasion, mais on ne l'a pas fait.

« Nous allons être de retour en finale l'an prochain. Nous avons une jeune équipe, plusieurs joueurs qui prennent du galon. Plusieurs de nos joueurs ont disputé très peu de matchs dans la ligue ou en séries, quand la Coupe est en jeu. Nous allons apprendre de tout ça et nous serons de retour l'an prochain. »

Et le but ? Ce but refusé à l'attaquant Colton Sissons, qui aurait permis aux Predators de prendre une avance de 1-0 dans le match ? L'entraîneur-chef Peter Laviolette n'a pas trop voulu en parler, mais son défenseur Ryan Ellis était encore sous le choc de cette décision dont on parlera sans doute longtemps.

« C'est fou que ce jeu-là ne soit pas un but, a lancé le défenseur. Leur gardien n'a pas eu la rondelle pendant plus d'une fraction de seconde sur le jeu. C'est décevant, c'est le moins qu'on puisse dire... mais je vais m'arrêter là. »

Puis, les autres joueurs des Predators ont continué à ranger leurs choses en silence. Un silence auquel on n'est pas habitués par ici.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les Penguins remportent la Coupe Stanley

    Hockey

    Les Penguins remportent la Coupe Stanley

    Les Penguins de Pittsburgh ont remporté une deuxième coupe Stanley de suite grâce à une victoire de 2-0 contre les Predators de Nashville, dimanche... »

  • Sidney Crosby remporte le trophée Conn Smythe

    Hockey

    Sidney Crosby remporte le trophée Conn Smythe

    Pour une deuxième année consécutive, le capitaine des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby a remporté le trophée Conn Smythe, remis au joueur le plus... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer