• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Guy Boucher: «On joue contre une équipe largement favorite» 

Guy Boucher: «On joue contre une équipe largement favorite»

L'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa, Guy Boucher, aime bien diriger... (Photo Adrian Wyld, PC)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa, Guy Boucher, aime bien diriger toute l'attention (et la pression) sur ses adversaires.

Photo Adrian Wyld, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:2069:liste;la boite:68211:box

Vers la Coupe Stanley

(Ottawa) À entendre Guy Boucher vanter les mérites des Rangers, on se demande pourquoi les Sénateurs devraient même se présenter au Centre Canadian Tire ce soir.

En marge de ce premier match de la série contre la formation de New York, l'entraîneur du club d'Ottawa a de nouveau choisi de jouer la carte du négligé ce matin, en rappelant aux membres des médias que ce sont les Rangers qui sont les favoris dans cette série.

«On joue contre une équipe largement favorite par rapport à nous, a expliqué Boucher le plus sérieusement du monde. Ils ont réussi à éliminer l'équipe championne de notre division et ils veulent aller loin. On est dans leur chemin.»

Certains diront qu'il s'agit là d'un «Guy Boucher spécial». Le coach des Sénateurs, c'est connu, aime bien diriger toute l'attention (et la pression) sur ses adversaires. C'est une stratégie qui lui a souri lors du premier tour des séries, après tout.

«Ce qui est difficile avec les Rangers, a-t-il ajouté, c'est qu'ils misent sur quatre bons trios, et aussi sur six défenseurs qui sont tous très bons dans le jeu de transition. Ça rend la tâche plus difficile quand on tente d'exercer de l'échec-avant.»

Pour le moment, les Sénateurs ne vont pas apporter de changement à leur formation en vue du match de ce soir. Le seul changement pourrait être le retour de l'attaquant Tom Pyatt, une décision qui ne pourrait que survenir ce soir, au terme de l'échauffement d'avant-match.

Les Rangers, eux, ont tout simplement décidé de ne pas tenir d'entraînement ce matin à Ottawa.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Derick Brassard, fin observateur

    Hockey

    Derick Brassard, fin observateur

    Avant de le voir arriver dans le vestiaire des Sénateurs cette saison, Bobby Ryan avait déjà entendu parler de Derick Brassard. Les deux hommes... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer