P.K. Subban a convaincu Nashville

P.K. Subban a inscrit un but et deux aides... (Photo Jeff Curry, USA Today Sports)

Agrandir

P.K. Subban a inscrit un but et deux aides dans la victoire de 4-3 des Predators de Nashville contre les Blues de St. Louis dans le premier match de la série de deuxième tour, mercredi soir.

Photo Jeff Curry, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mark Hollingsworth l'admet d'emblée: en septembre dernier, il ne savait vraiment pas si son équipe favorite, les Predators, allait sortir gagnante de l'échange qui a envoyé P.K. Subban à Nashville.

Peut-être l'un des plus grands partisans des Preds, fondateur de son fan-club, Hollingsworth avait un attachement sans bornes à Shea Weber. Il n'était pas le seul là-bas.

En entrevue avec La Presse à l'automne, il se faisait prudent avant de se prononcer sur «l'Échange» (la majuscule n'est pas une faute de frappe...). Mardi, sept mois plus tard, on lui a parlé de nouveau.

Son opinion est maintenant faite: il pense que son équipe sortira gagnante de la transaction et estime que la plupart des fans à Nashville en sont venus à la même conclusion.

Mark Hollingsworth (à gauche) est l'un des plus... (Photo fournie par Mark Hollingsworth) - image 2.0

Agrandir

Mark Hollingsworth (à gauche) est l'un des plus grands partisans des Predators de Nashville.

Photo fournie par Mark Hollingsworth

«Le sentiment général, c'est que l'échange a été gagnant-gagnant cette saison. Mais à long terme, on pense avoir l'avantage. P.K. a quatre ans de moins et il joue un hockey beaucoup plus rapide que Shea, dit-il. Je pense que notre vitesse a déstabilisé les Blackhawks en première ronde.

«Le hockey se dirige vers ce style rapide. On l'a vu avec la victoire des Penguins l'an passé. Plusieurs équipes essayent de gagner en vitesse, note-t-il. Shea Weber, à mon sens, aurait été un frein à ce virage. Il est solide, c'est certain. Mais il n'est pas aussi rapide que P.K. Subban. Je pense qu'on va voir la différence encore plus dans les années à venir.»

Le fondateur du groupe de partisans Cellblock 303 admet que plusieurs fans ont eu des sueurs froides en début de saison. Subban jouait avec une blessure, ce qu'ils ne savaient pas à l'époque. Et Weber connaissait un meilleur début de saison.

«Au début, on se posait des questions. Mais dans la deuxième moitié de saison, Subban a eu de longues séquences avec un point par match. Au même moment, Weber a ralenti à Montréal», se souvient celui qui a mené une belle carrière en tant qu'agent d'artistes de musique chrétienne.

Plusieurs experts ont tenté de comparer les nombreux indicateurs pour savoir qui de Subban ou de Weber a connu une meilleure saison. «C'est dur de dire si Subban a eu plus d'impact que Weber. Ç'aurait été intéressant de voir ce qui se serait produit s'il n'avait pas été blessé. S'il n'avait pas manqué 16 matchs, il aurait probablement fini à 50 points ou plus», croit Hollingsworth.

Globalement, il estime que c'est une saison sans vrai gagnant. Mais il croit que le meilleur est à venir. Selon Hollingsworth, Subban joue présentement son meilleur hockey de la saison. En première ronde, «il a eu un gros, gros impact» dans l'élimination des Blackhawks en quatre matchs.

L'optimisme chez les fans des Predators n'a jamais été aussi haut. Il y a bien sûr ce balayage au premier tour. «On déteste tellement les Hawks que de les balayer a été un moment de pure beauté», dit-il.

Mais ce n'est pas tout: pour la première fois de leur histoire, les Predators ont joué leurs 41 matchs à domicile à guichets fermés.

En parlant au fondateur du fan-club des Predators, on sent sa confiance dans l'avenir. Le contraste est frappant avec Montréal, où plusieurs partisans ne comprennent pas où s'en va l'équipe.

«On a le sentiment que la formation est mieux équilibrée que jamais, plus qu'avant, lance-t-il. L'attaque a quatre bonnes lignes. Les six défenseurs sont solides. On a confiance en Pekka Rinne. On vient de blanchir la meilleure équipe dans l'Ouest. Subban a de belles années devant lui. Alors on se dit que tout est possible.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer