• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Alexander Radulov aimerait être de retour avec le Canadien 

Alexander Radulov aimerait être de retour avec le Canadien

  • Alexander Radulov répond aux questions des journalistes. (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Alexander Radulov répond aux questions des journalistes.

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 1 / 12
  • Max Pacioretty (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Max Pacioretty

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 2 / 12
  • Carey Price (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 3 / 12
  • Shea Weber (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Shea Weber

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 4 / 12
  • Alex Galchenyuk (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Alex Galchenyuk

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 5 / 12
  • Brendan Gallagher signe des chandails. (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Brendan Gallagher signe des chandails.

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 6 / 12
  • Andrei Markov (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Andrei Markov

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 7 / 12
  • Tomas Plekanec (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Tomas Plekanec

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 8 / 12
  • Artturi Lehkonen (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Artturi Lehkonen

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 9 / 12
  • Jordie Benn (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Jordie Benn

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 10 / 12
  • Paul Byron (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Paul Byron

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 11 / 12
  • Steve Ott (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Steve Ott

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 12 / 12

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Shea Weber venait à peine de se joindre au Canadien de Montréal en juin dernier que Marc Bergevin lui demandait son opinion sur Alexander Radulov. Maintenant que Radulov est susceptible d'explorer le marché des joueurs autonomes le 1er juillet, Weber pourrait de nouveau être appelé à intervenir, cette fois pour s'assurer que le Russe reste à Montréal.

Mais à écouter les commentaires du principal intéressé alors que les joueurs du Tricolore étaient venus ramasser leurs effets personnels, lundi, au Complexe sportif Bell de Brossard, Weber n'aura peut-être pas tant de travail à faire que cela.

À l'exception de l'abrupte fin de saison de l'équipe, Radulov a tout aimé de sa première saison avec le Canadien et il s'est exprimé comme un joueur qui aimerait revivre l'ivresse d'évoluer avec la formation montréalaise.

«Vous voulez toujours évoluer dans un endroit qui est agréable, sur le plan hockey. Lorsque vous sautez sur la patinoire, vous ne pensez pas vraiment à l'argent, mais au sport. Lorsque vous entendez ces 22 000 fans qui vous encouragent tous les soirs pendant la saison régulière, et davantage pendant les séries éliminatoires, c'est énorme, a noté Radulov.

«C'est un honneur que de jouer ici, a-t-il ajouté. Les fans ont été tellement bons pour nous. Les trois matchs des séries à domicile ont été extraordinaires, même si nous en avons perdu deux. C'est vraiment spécial. C'est agréable d'avoir de tels partisans.»

Questionné de toutes parts au sujet de sa situation contractuelle, Radulov a quand même prôné la prudence et répété en quelques occasions qu'il voulait laisser le temps au processus de négociations de se mettre en marche. Mais il a dit que Montréal était son premier choix.

«Je remercie Marc de m'avoir donné l'opportunité de revenir dans la Ligue nationale et de jouer dans la meilleure ligue. J'aime Montréal, j'aime beaucoup Montréal. Mais je ne peux pas en dire plus. Nous devons prendre les étapes une à la fois. Éventuellement, je vais parler à mon agent et nous verrons ensuite.»

Alors que plusieurs observateurs et amateurs se demandaient si Bergevin n'avait pas pris un grand risque en lui offrant un contrat d'un an à près de six millions $ US, Radulov est rapidement devenu l'un des favoris de la foule du Centre Bell en raison de sa passion au jeu, sa hargne et son intensité.

Il a complété la saison au deuxième rang des marqueurs de l'équipe avec une récolte de 54 points, dont 18 buts en 76 matchs de saison régulière. Il s'est avéré le meilleur pointeur du Canadien pendant les séries avec sept points, dont deux buts.

Ce rendement pourrait faire de Radulov l'un des joueurs les plus alléchants si jamais il décidait de se rendre disponible à toutes les équipes de la LNH à compter du 1er juillet. Mais il lui est aussi possible de signer un nouveau pacte avec le Canadien avant la date limite et Radulov est loin d'écarter un tel scénario.

«Si l'offre est intéressante, il n'est pas nécessaire d'attendre jusqu'au 1er juillet», a-t-il mentionné.

Ce qui est certain, par ailleurs, c'est que Radulov, contrairement à l'an dernier, veut être lié à long terme.

«Je veux un contrat de plus d'une saison, c'est sûr. Et je veux jouer avec une équipe qui aspire à la coupe Stanley.»

Markov et Price

Les questions contractuelles ont été un thème central de cette journée d'au-revoir. Le vétéran défenseur Andrei Markov et le gardien Carey Price n'ont pu les éviter et, dans les deux cas, les réponses ont été claires et sans doute agréables aux oreilles des partisans.

Markov, un joueur autonome sans compensation, a carrément manifesté le désir de terminer sa carrière avec le Canadien, après une saison où il s'est révélé un pilier à la ligne bleue.

«Ma première option sera Montréal et j'aimerais demeurer ici et même fort probablement terminer ma carrière ici», a-t-il indiqué, sans toutefois s'aventurer sur la durée du contrat qu'il aimerait parapher avec le Tricolore.

Quant à Price, à qui il reste encore une saison avant la fin de l'entente qui le lie au Canadien, c'est à Montréal qu'il veut poursuivre sa route.

«Je veux demeurer ici. Je sais que nous allons trouver une façon de faire en sorte que tous les éléments soient en place pour remporter un championnat. Il y a beaucoup de caractère au sein de cette équipe. La chimie est excellente ici. C'est l'une des années les plus plaisantes que j'ai vécues.»

Price a par ailleurs confirmé qu'il ne participerait pas au prochain Championnat du monde de hockey sur glace, pas plus que Weber et Radulov, qui ont reçu des invitations du Canada et de la Russie, respectivement.

Tomas Plekanec (République tchèque) et Artturi Lehkonen (Finlande) n'ont pas encore pris de décision tandis que Brendan Gallagher (Canada) et Alex Galchenyuk (États-Unis) n'ont pas été invités. Et advenant le cas, Gallagher aurait dit non.

Enfin, le Canadien a confirmé que Andrew Shaw avait manqué le sixième match en raison d'une commotion cérébrale, sa deuxième de la saison.

> Mathias Brunet: Tourner en rond...




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer