Le Canadien s'incline face aux Blues

Une bien vilaine séquence dans le coin de... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Une bien vilaine séquence dans le coin de patinoire en zone défensive dès la quatrième minute de jeu a mené au premier but des Blues.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MONTRÉAL) L'éclaircie apparue en Arizona n'aura pas duré. Face à des Blues de St. Louis nettement plus coriaces que les pauvres Coyotes, le Canadien a perdu une cinquième fois à ses six derniers matchs, 4-2, samedi soir au Centre Bell.

Ça ne s'annonce guère plus facile dimanche à Boston, contre des Bruins revigorés par le changement d'entraîneur...

Le même premier trio a fait tout le travail pour le Canadien, avec une autre brillante performance de Max Pacioretty, Phillip Danault et Alexander Radulov, à l'origine des deux buts des locaux. 

Sans être mauvais, le gardien Al Montoya, dans l'un de ses rares matchs au Centre Bell, n'a pas été transcendant. Pour sa défense, il a été victime de deux déviations devant lui, chaque fois l'oeuvre du centre Patrik Berglund, dont c'est l'éclosion cette année. Berglund a compté ses 15e, 16e et 17e de la saison, le dernier dans un filet désert.

Avec sa victoire de 3-0 contre les Islanders de New York samedi soir, les Sénateurs s'approchent à six points du CH et du premier rang de la division Atlantique avec quatre matchs de plus à disputer.

Le Canadien a joué de façon très brouillonne en première période, mais s'en est néanmoins tiré avec une égalité de 1-1. Une bien vilaine séquence dans le coin de patinoire en zone défensive dès la quatrième minute de jeu a mené au premier but des Blues. Jeff Petry et Andrei Markov ont échoué dans leur tentative de communication à savoir qui se chargeait de la rondelle échouée le long de la rampe, le jeune Michael McCarron s'en est mêlé, mais a perdu la rondelle. Celle-ci s'est retrouvée sur la palette du défenseur Alex Pietrangelo, laissé complètement seul du côté opposé. Le défenseur numéro un des Blues a effectué une habile passe déguisée en tir et Patrik Berglund, laissé sans surveillance par McCarron, en retard sur le jeu, a redirigé le disque derrière Al Montoya. 

La dizaine de minutes suivante a donné lieu à de nombreux jeux ratés en sortie de zone, à des attaques stériles devant des défenseurs des Blues solides, à quelques revirements d'Alex Galchenyuk. Mais avec un peu plus de trois minutes à faire en première, le jeu efficace de Max Pacioretty et Philip Danault, encore eux, a provoqué le but de Shea Weber d'un puissant tir de la pointe que le gardien Jake Allen a néanmoins échappé avec sa mitaine. Un cadeau d'Allen qui a contribué à rehausser la confiance fragile du CH pour les quelques minutes restantes. 

Comme pour racheter son erreur en première, McCarron y est allé d'un échec-avant vigoureux et d'une solide mise en échec sur le défenseur Joel Edmunston, les gants ont vite atterri sur la glace et les deux colosses se sont livré un violent combat. Les bagarres n'ont pas complètement disparu du hockey, et celle-ci n'a eu aucune incidence sur le match. 

Il faut dégainer vite pour marquer des buts dans la LNH. C'est ce que David Perron a fait à la huitième minute de la deuxième période. Une fois de plus, le positionnement d'Alex Galchenyuk et sa réaction défensive laissaient à désirer. Al Montoya eut à peine déposé ses jambières sur la glace que la rondelle était dans le fond du but...

L'acharnement des membres du premier trio a encore donné des résultats positifs. Les efforts combinés de Radulov et Danault le long de la rampe ont permis à Greg Pateryn de récupérer la rondelle, la refiler à Nathan Beaulieu à la pointe : celui-ci a servi une habile passe à Max Pacioretty devant le filet. Pacioretty a fait dévier la rondelle pour son 28e but de la saison. Personne n'a marqué autant de buts que lui dans la LNH depuis décembre !

Patrik Berglund a marqué son deuxième du match avec 21 secondes à faire en deuxième à la suite d'une autre déviation, après une bagarre acharnée de Perron devant le filet pour embêter Andrei Markov, Shea Weber et Al Montoya. Un but dont le Canadien ne s'est jamais remis...




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer