Le Canadien s'écrase à Denver

  • Le tir du Norvégien Andreas Martinsen s'est faufilé derrière le gardien du Canadien, Carey Price. L'Avalanche prenait ainsi les devants 2-0 après une période. (Photo David Zalubowski, AP)

    Plein écran

    Le tir du Norvégien Andreas Martinsen s'est faufilé derrière le gardien du Canadien, Carey Price. L'Avalanche prenait ainsi les devants 2-0 après une période.

    Photo David Zalubowski, AP

  • 1 / 5
  • Mikko Rantanen, au centre, célèbre son but, le premier de la soirée, avec les défenseurs Nikita Zadorov et François Beauchemin.  (Photo David Zalubowski, AP)

    Plein écran

    Mikko Rantanen, au centre, célèbre son but, le premier de la soirée, avec les défenseurs Nikita Zadorov et François Beauchemin. 

    Photo David Zalubowski, AP

  • 2 / 5
  • Le gardien de l'Avalanche du Colorado, Calvin Pickard, a été parfait, bloquant tous les tirs en sa direction.  (Photo David Zalubowski, AP)

    Plein écran

    Le gardien de l'Avalanche du Colorado, Calvin Pickard, a été parfait, bloquant tous les tirs en sa direction. 

    Photo David Zalubowski, AP

  • 3 / 5
  • Le joueur du Canadien Alex Galchenyuk a bien été surveillé par les joueurs de l'Avalanche mardi, dont Cody Goloubef, Mark Barberio. (Photo David Zalubowski, AP)

    Plein écran

    Le joueur du Canadien Alex Galchenyuk a bien été surveillé par les joueurs de l'Avalanche mardi, dont Cody Goloubef, Mark Barberio.

    Photo David Zalubowski, AP

  • 4 / 5
  • Un visage qui veut tout dire, celui de l'entraîneur Michel Therrien. (Photo David Zalubowski, AP)

    Plein écran

    Un visage qui veut tout dire, celui de l'entraîneur Michel Therrien.

    Photo David Zalubowski, AP

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Denver) Ce qui aurait dû être une soirée facile s'est transformé en soirée très longue et très difficile pour le Canadien, mardi soir à Denver.

Face à l'Avalanche du Colorado, le pire club de la LNH, le Canadien n'a jamais été dans le coup, et il a dû sortir de là la tête très baisse, victime d'une navrante défaite de 4-0. 

>> Consultez le sommaire du match

L'attaquant Mikko Rantanen a profité du passage du Canadien pour gonfler ses statistiques personnelles avec un tour du chapeau. Pour ajouter à tout ça, le défenseur Mark Barberio, soumis au ballotage la semaine dernière par le Canadien, s'est même offert une soirée de deux points!

On appelle ça un match à oublier pour le Canadien. L'ennui, c'est qu'ils commencent à être nombreux dernièrement. 

«C'est inacceptable», a résumé le capitaine Max Pacioretty, dans un vestiaire très silencieux. 

Les gars de l'Avalanche n'ont pas mis de temps à s'imposer. Le premier but de Rantanen est survenu avec seulement 30 secondes de temps écoulé. Le deuxième, celui de Martinsen, est survenu à 2 min 25 s de la première période, un tir entre les jambières de Carey Price qui entre dans la catégorie des tirs que le gardien aimerait revoir, sans aucun doute. 

Rantanen a fait 3-0 en deuxième période, suite à un dégagement refusé à Alex Galchenyuk. Le reste ne fut que formalité. 

«Les mots me manquent publiquement pour décrire notre performance... y'a beaucoup de choses qui n'ont pas fonctionné», s'est contenté de répondre l'entraîneur Michel Therrien, pas particulièrement heureux de la performance de ses hommes, qui ont donc échappé leurs quatre derniers matchs.

Le Canadien disputera son prochain match jeudi soir en Arizona, contre les Coyotes. 

>> Relisez le clavardage

---

Ils ont dit

Michel Therrien: «Les mots me manquent publiquement pour décrire notre performance... il y a beaucoup de choses qui n'ont pas fonctionné.»

Max Pacioretty: «C'est inacceptable. Il nous reste trois matchs avant la pause [de la semaine prochaine], nous devons nous regrouper et gagner les trois matchs.»

David Desharnais: «Il n'y a rien de positif dans ça. Ils étaient prêts à jouer, pas nous.»

Paul Byron: «Nous étions encore dans ce match à 0-2, mais nous avons été incapables d'obtenir un but.»

Carey Price: «C'est une séquence qui est difficile pour moi, mais je ne peux pas être trop difficile envers moi-même. Je dois rester optimiste.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer