• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Marie-Philip Poulin et les Canadiennes visent la Coupe Clarkson 

Marie-Philip Poulin et les Canadiennes visent la Coupe Clarkson

Marie-Philip Poulin (à gauche) est la nouvelle capitaine... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Marie-Philip Poulin (à gauche) est la nouvelle capitaine des Canadiennes de Montréal.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Année après année, le niveau progresse dans la Ligue canadienne de hockey féminin (CWHL) et l'équipe des Canadiennes de Montréal est toujours parmi les meilleures formations.

Avec une nouvelle capitaine, Marie-Philip Poulin, les Canadiennes ont remporté leurs deux premiers matchs de la saison, la semaine dernière à Brampton. Poulin en a profité pour atteindre les plateaux des 50 buts et 100 points en carrière dans la CWHL.

«On me l'a dit dimanche après le match, mais ce n'est pas vraiment important pour moi; ce sont surtout les deux victoires que je voulais», a raconté l'athlète de 25 ans, cette semaine, avant un entraînement des Canadiennes. «Toutes les équipes sont plus fortes cette saison et c'est important d'aller chercher tous les points qu'on peut sur la route.»

Poulin est la troisième capitaine des Canadiennes après Cathy Chartrand et Lisa-Marie Breton-Lebreux. «C'est un bel honneur pour moi et je vais tenter d'aider de mon mieux les plus jeunes de l'équipe. Nous avons toutefois un bon groupe de vétérans, des filles comme Caroline [Ouellette] ou Cathy [Chartrand], qui sont des grandes meneuses et vont m'aider dans ce rôle.»

Les Canadiennes comptent plusieurs recrues encore cette saison, notamment leurs deux premiers choix au repêchage, Sarah Lefort (Boston University) et Cassandra Poudrier (Cornell University), deux filles qui font partie du programme de Hockey Canada.

«C'est impressionnant de voir à quel point les recrues sont de mieux en mieux préparées, constate Meg Hewings, directrice générale de l'équipe. La réalité du hockey féminin fait en sorte que les filles doivent souvent concilier travail et sport, ce qui les oblige à faire preuve de beaucoup de rigueur. Lefort, Poudrier et les autres n'ont pas de problème avec ça. Elles ont connu du succès à l'université et vont continuer d'en avoir ici.»

La recrue Sarah Lefort a déjà marqué deux... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

La recrue Sarah Lefort a déjà marqué deux buts.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Lefort a côtoyé Poulin pendant deux saisons à Boston University, améliorant même plusieurs records de son aînée après le départ de celle-ci. La joueuse de 22 ans ne cache pas son enthousiasme à l'idée de la retrouver sur la glace.

«J'étais vraiment contente de venir à Montréal pour rejoindre Marie-Philip et toutes les grandes joueuses des Canadiennes, a avoué Lefort. C'est un peu impressionnant, bien sûr, mais tout le monde a été très accueillant et l'esprit d'équipe est fantastique. J'habite avec d'autres filles de l'équipe et je baigne vraiment dans une ambiance de hockey. Je ne pourrais demander mieux!»

Réputée pour ses talents offensifs et son tir puissant, Sarah Lefort a déjà marqué deux buts. «Le niveau du jeu est quand même plus fort qu'à l'université et la plupart des filles du programme national sont dans la ligue. C'est une saison importante à moins de 18 mois des Jeux olympiques et je vais faire de mon mieux pour aider mon équipe.»

Les Canadiennes ont remporté trois titres de la Coupe Clarkson, mais aucun depuis 2012. Battue en finale lors des deux dernières saisons, l'équipe entend bien aller jusqu'au bout cette saison. Invaincues chez elles (14-0) en 2015-2016, Poulin et ses coéquipières retrouveront leur public ce week-end, à l'aréna Étienne-Desmarteau.

À noter

- Les Canadiennes affrontent les Furies de Toronto demain soir (17h30) et dimanche (13h30) à l'aréna Étienne-Desmarteau. Les amateurs sont invités à apporter leurs patins et à descendre sur la patinoire avec les joueuses, dimanche, après le match.

- Les Canadiennes disputeront deux matchs à Saint-Georges de Beauce, ville d'origine de Marie-Philip Poulin, les 12 et 13 novembre, contre les Blades de Boston.

- C'est la 10e saison de la Ligue canadienne de hockey féminin et plusieurs événements sont prévus pour souligner la contribution des pionnières. 

Des détails sont à venir sur le site des Canadiennes.

____________________________________________________

Les Carabins encore au sommet

La saison de hockey universitaire féminin a débuté la semaine dernière et on aura droit ce soir à un premier duel entre les Carabins de l'UdeM et les Martlets de McGill, les deux équipes qui dominent la scène nationale depuis plusieurs saisons.

Championne en titre, l'équipe des Carabins a réussi à renouveler son personnel et est menée cette saison par deux joueuses de deuxième année, Catherine Dubois et Alexandra Labelle. Les joueuses de l'entraîneuse-chef Isabelle Leclaire ont remporté leur premier match, 5-1, dimanche dernier à Concordia.

Les Martlets disputeront quant à elles leur premier match de la saison. La capitaine Mélodie Daoust sera encore la meneuse à McGill, même si elle devra rater quelques matchs en raison de sa participation à la Coupe des 4 Nations, en Finlande, avec Équipe Canada. La recrue Jade Downie-Landry, qui fait partie du programme de développement de Hockey Canada, sera aussi à suivre.

Aujourd'hui: McGill à Montréal, CEPSUM, 19h30

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer