Evander Kane poursuivi par une femme de Buffalo

Evander Kane... (Photo Timothy T. Ludwig, USA Today Sports)

Agrandir

Evander Kane

Photo Timothy T. Ludwig, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Buffalo

Une femme de Buffalo âgée de 21 ans a intenté une poursuite contre l'attaquant des Sabres Evander Kane, soutenant avoir été gravement blessée par le joueur de hockey dans la chambre d'hôtel où il vit.

Selon des documents remis à la Cour suprême du comté d'Erie le 1er juillet au nom de Rachel Kuechle, Kane aurait rencontré la jeune femme dans un bar, l'aurait invitée chez lui pour «faire la fête» et l'aurait attaquée, lui infligeant plusieurs coupures et blessures qui ont nécessité des opérations multiples. Sans fournir de détails, les avocats de Kuechle ont mentionné qu'elle a subi un «traumatisme émotionnel grave» et des «blessures sérieuses et permanentes».

Les gestes de Kane sont décrits comme «violents et sans consentement», selon les documents de la court.

Aucun montant de dédommagement n'est mentionné dans la poursuite. L'avocat de Kuechle n'a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Kane a été blanchi d'accusations criminelles en mars à la suite de l'enquête des autorités sur les événements du 27 décembre décrit initialement comme un cas possible d'agression sexuelle.

L'avocat de Kane n'a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires, mardi, mais a nié tout méfait possible de son client.

Selon les documents de la cour, Kuechle a rencontré Kane au Encore Restaurant and Bar le 26 décembre en soirée et Kane lui aurait payé des consommations avant de l'inviter à sa chambre sous ce que les avocats ont qualifié de «faux prétexte» de faire la fête. Les deux individus ont été transportés à l'hôtel Buffalo Marriott Harborcenter par le chauffeur de Kane. Une fois dans la chambre, Kane se serait comporté de «manière extrême et outrageuse» envers Kuechle.

Lundi, Kane a plaidé non coupable à un chef d'accusation de délit d'intrusion criminelle et à quatre chefs d'accusation de harcèlement non criminel pour un autre incident non relié dans un bar de Buffalo, en juin.

Dans ce dossier, Kane est accusé d'avoir saisi trois femmes dans la boîte de nuit Bottoms Up, à Buffalo. Un employé masculin de l'établissement a aussi eu des démêlés avec le joueur de hockey.

L'avocat de Kane, Paul Cambria, a déclaré que ces allégations étaient «extrêmement exagérées» et que son client «niait fermement tout méfait».

Sélectionné au quatrième rang du repêchage de 2009 par les Jets de Winnipeg, Kane a été échangé aux Sabres en février 2015. Il a inscrit 20 buts et 15 aides en 65 matchs la saison dernière. Il a encore deux saisons à écouler à son contrat.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer