Semaine cruciale pour le Canadien

Après sa victoire de samedi, le Canadien est... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Après sa victoire de samedi, le Canadien est demeuré cloué au 13e rang du classement de l'Association Est avec 65 points, cinq de moins que les Penguins de Pittsburgh, qui ont deux matchs en banque.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Michel Lamarche

Sur le plan de la statistique, les chances que le Canadien se qualifie pour les séries éliminatoires demeurent très minces malgré sa séquence de quatre matchs avec au moins un point au classement.

Pour améliorer leurs chances, les hommes de Michel Therrien devront donc signer d'autres victoires pas nécessairement attendues, comme celle inscrite à Washington mercredi dernier, au cours des 10 prochains jours.

Après les matchs de samedi, le Canadien est demeuré cloué au 13e rang du classement de l'Association Est avec 65 points, cinq de moins que les Penguins de Pittsburgh, qui ont deux matchs en banque.

Si l'écart en soi n'est pas insurmontable - loin de là - le Tricolore aura besoin de victoires et, surtout, de beaucoup d'aide car ils devront doubler quatre formations pour espérer rattraper la bande à Sidney Crosby.

Or, si le Canadien a bénéficié d'un calendrier relativement clément au cours du dernier mois - sans nécessairement en tirer pleinement profit avec de décevantes défaites contre des équipes comme Columbus, Buffalo et l'Arizona - la semaine qui s'amorce ne sera pas de tout repos.

Entre le 29 février et le 8 mars, le Canadien disputera cinq matchs consécutifs contre des équipes de l'Association Ouest, dont quatre de suite à l'étranger, et le même nombre contre des formations en bonne posture pour participer aux séries éliminatoires.

Et quand on sait à quel point la troupe montréalaise se débrouille mal face aux clubs de l'Ouest cette saison - sa fiche globale de 5-13-2 est la pire dans la LNH contre l'association rivale - il est de mise de se demander dans quelle posture le Tricolore se retrouvera lors de la visite des puissants Stars de Dallas le 8 mars.

Le périple du Canadien se met en branle lundi soir alors qu'il rendra visite aux Sharks de San Jose, la moins efficace des trois formations californiennes en ce moment. Le hic, c'est que le Canadien est incapable d'acheter une victoire à San Jose, et même un but.

Il y a perdu ses huit derniers matchs par un score combiné de 32-15. Lors de ses deux dernières visites, le Canadien s'est chaque fois incliné 4-0, et sa dernière victoire à San Jose remonte au 23 novembre 1999, il y a donc de cela plus de 16 ans. Et il avait eu besoin de la prolongation pour y arriver. En temps réglementaire, le Canadien n'a pas battu les Sharks dans leur château fort depuis novembre 1997.

Après ce match, le Canadien se dirigera vers le sud de la Californie pour deux duels en autant de soirs, d'abord à Anaheim, mercredi, puis à Los Angeles.

Si les Kings sont les meneurs dans la section Pacifique, les Ducks ne sont plus qu'à quatre points avec un match en main. Et les deux formations s'affrontaient dans la ville de Mickey Mouse dimanche soir.

Après un début de saison laborieux, qui a généré des rumeurs selon lesquelles le poste de l'entraîneur-chef Bruce Boudreau pouvait être en danger, les Ducks affichent un dossier de 21-4-0 depuis le retour du congé de Noël. Et avant leur match de dimanche soir, ils avaient gagné leurs sept dernières rencontres.

Quant aux Kings, ils ressemblent davantage à l'équipe qui a gagné la Coupe Stanley, il y a deux ans, qu'à celle qui a raté les séries l'année dernière.

Le Canadien complétera ce séjour avec un match en principe plus facile, samedi soir à Winnipeg.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer