Les Blue Jackets humilient le Canadien

La fiche du Canadien depuis la dernière absence... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

La fiche du Canadien depuis la dernière absence de Carey Price est maintenant de 7-18-1. Et ce n'est pas Ben Scrivens qui va aider les partisans à l'oublier.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Canadien profitera-t-il d'un repos salutaire ou sera-t-il hanté pendant six jours par le cauchemar de sa plus récente défaite?

Pour la deuxième fois en 24 heures, les hommes de Michel Therrien ont baissé pavillon devant les Blue Jackets de Columbus, la 30e équipe de la LNH qui était forcée mardi soir encore de s'en remettre à son troisième gardien.

Les visiteurs ont eu le dessus 5-2 et ont prolongé l'interminable glissade du Tricolore, qui a encore perdu un rang au classement à la suite de la victoire de 5-0 des Hurricanes de la Caroline face aux Blackhawks de Chicago.

> Mathias Brunet: Vous en voulez des vraies solutions?

«Espérons qu'on renverse la vapeur après la pause du match des Étoiles, mais personne ne nous prend en pitié, a dit Brendan Gallagher. Tout ce qui importe, ce sont les gars dans ce vestiaire. Les entraîneurs nous préparent bien à chaque match; c'est à nous maintenant de nous en sortir ensemble.»

La démonstration de leadership de Marc Bergevin, les paroles solidaires de tous et chacun et la victoire en tirs de barrage à Toronto ont perdu toute leur portée après ces deux revers successifs face aux Blue Jackets.

Des Blue Jackets qui, pourtant, ont fait leur part pour garder le CH dans le match en écopant de nombreuses punitions. Or, le Tricolore a dû attendre sa sixième occasion en supériorité numérique pour capitaliser avec l'avantage d'un homme. Alex Galchenyuk a profité d'une belle passe de P.K. Subban pour tirer sur réception et battre le gardien Joonas Korpisalo de vitesse.

Jusque-là, le déploiement de l'avantage numérique avait éprouvé la patience des amateurs qui, pour une rare fois, ont exprimé leur exaspération à l'endroit de P.K. Subban et de son indécision en possession de la rondelle.

«Je méritais d'être hué, je n'ai pas bien joué», a admis le défenseur vedette, qui a été coupable de deux revirements qui ont mené à des buts.

Des gaffes

Carey Price a eu beau patiner avec mitaine et bloqueur, mardi matin, ses progrès à pas de tortue nous rappellent surtout que le Canadien ne cesse de s'enliser sans lui. La fiche de l'équipe depuis sa dernière absence est maintenant de 7-18-1. Et ce n'est pas Ben Scrivens qui va aider les partisans à l'oublier.

Le gardien obtenu en retour de Zack Kassian à la fin décembre obtenait son premier départ au Centre Bell et il a cafouillé sur le premier but des Blue Jackets, effectuant un déplacement latéral inutile qui a simplement ouvert grande la cage pour le jeune Boone Jenner. Une équipe qui éprouve autant de difficultés à marquer ne peut pas se permettre de donner de mauvais buts, surtout lorsqu'il s'agit du premier de la rencontre.

Les coéquipiers de Scrivens n'ont guère été plus avisés par la suite. Les trois buts suivants des Blue Jackets ont été le fruit de revirements commis par des défenseurs du Canadien: un juteux d'Andrei Markov derrière son filet, puis deux de Subban plus tard dans le match.

Le Canadien profitera-t-il d'un repos... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Pacioretty quitte le match 

Une mauvaise nouvelle vient rarement seule et celles chez le Tricolore se multiplient. En deuxième période, il a perdu son capitaine Max Pacioretty après que ce dernier eut été atteint dans le cou par un lancer frappé de Subban. Pacioretty a été en mesure de quitter la patinoire par ses propres moyens mais sa soirée de travail était dès lors terminée.

«On m'a dit qu'il serait correct», a toutefois indiqué Michel Therrien après le match.

Le jeune Daniel Carr, lui, a eu moins de chance. Carr s'est blessé au genou droit, lundi soir à Columbus, lors d'une chute contre la bande, et le Canadien a annoncé qu'il raterait trois mois d'activité. Cette perte fait d'autant plus mal que Carr ressemblait à une option intéressante sur le flanc droit, là où le Tricolore est particulièrement mince. Ce n'est pas pour rien que Brian Flynn a amorcé le match sur le deuxième trio!

Jacob De La Rose, inséré dans la formation à la place de Carr, n'a encore une fois rien cassé et il a d'ailleurs été cédé aux IceCaps de St. John's après la rencontre.

Les plus récents remaniements de trios de Therrien n'ont pas porté fruit. Certes, Galchenyuk a connu un meilleur match à la gauche de Tomas Plekanec - son temps d'utilisation de 21:02 est son plus élevé de la saison - mais l'impact de plusieurs autres a été limité.

Vivement un changement d'air!

________________________________________

Ils ont dit

> P.K. Subban: «Les gens ont hué avec raison. J'aurais hué moi aussi! J'ai commis deux revirements qui ont donné deux buts aux Blue Jackets. Je méritais probablement quelques huées, en effet. Mes erreurs ont été vraiment mauvaises, je ne peux pas donner deux revirements comme ça. Je dois être meilleur que ça.»

> Alex Galchenyuk: «[Brendan Gallagher] et moi, on s'était promis avant le match de gagner nos batailles et d'être les premiers en échec avant. Nous sommes souvent sortis avec la rondelle, nous avons pu marquer en plus de créer de nombreuses occasions de marquer. C'est dommage qu'on ait perdu.»

> Tomas Plekanec: «C'est difficile, mais les fans paient cher pour nous voir bien jouer et nous voir gagner, et ça ne se produit pas maintenant. Mais nous ne pointons personne du doigt et nous finirons par trouver une façon de nous en sortir.»

> Brendan Gallagher: «Dans le passé, nous avons gagné plusieurs matchs avec exactement le même groupe de joueurs et en pratiquant le même style de jeu. Ça n'a pas changé. La seule chose qui a changé, c'est notre manque d'exécution. Mais je crois fermement en cette équipe et tout le monde dans le vestiaire y croit aussi.»

> Michel Therrien: «C'est sûr, dans le cas de P.K., qu'il doit se concentrer davantage à ne pas donner la rondelle comme il l'a fait sur les troisième et quatrième buts. Ce sont des jeux qu'on s'attend que notre meilleur défenseur fasse. Tu dois t'attendre à plus de la part de ton défenseur numéro un.»

- Propos recueillis par Richard Labbé et Marc Antoine Godin

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer