Le Canadien s'effondre face aux Canucks

Le Canadien n'avait toujours pas accordé de but en première période cette... (PHOTO PC)

Agrandir

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Vancouver) Le Canadien n'avait toujours pas accordé de but en première période cette saison. Il en a accordé trois, mardi soir.

> Le sommaire du match

Le Canadien avait été en arrière au pointage pendant seulement 2 min 57 s en neuf matchs. Mardi, les Canucks ont pris l'avance dès la troisième minute, et ne l'ont jamais perdue.

Mais surtout, le Canadien n'avait toujours pas perdu. Les Canucks ont mis fin à cette improbable séquence de neuf victoires en l'emportant 5-1, dans un Rogers Arena aussi rouge que bleu.

Les hommes de Michel Therrien auront donc été incapables d'égaler le record de 10 victoires de suite pour amorcer une saison, établi par les Maple Leafs en 1993 et répété par les Sabres 13 ans plus tard.

La suite logique

Le CH avait montré des signes d'essoufflement la semaine dernière, accordant en moyenne 42 tirs en trois matchs. Sa victoire de 5-3, samedi, était d'ailleurs sa moins bonne sortie de la saison, de l'aveu même de Michel Therrien.

La première période a donc été la suite logique de cette rencontre. Cela dit, l'erreur qui a mené au premier but est venue du joueur le moins susceptible de craquer : Carey Price. Le gardien du Tricolore a mal maîtrisé un tir de loin de Brandon Prust, et la recrue Jared McCann n'a eu qu'à pousser la rondelle dans le filet.

Luca Sbisa a doublé l'avance des Vancouvérois sept minutes plus tard, quand son tir a été dévié accidentellement par Nathan Beaulieu. McCann en a ensuite remis, encore assisté de Prust. On notera le dégagement refusé maladroit de P.K. Subban, qui a mené à une mise au jeu en zone défensive. Quatre secondes plus tard, McCann faisait 3-0.

Malgré ce pointage un peu gênant au premier entracte, le Tricolore n'avait pourtant pas disputé une période entièrement mauvaise. Le trio de David Desharnais, entre autres, a bourdonné pendant plusieurs présences, obtenant même une chance en or sur un 2 contre 1. Mais contrairement à d'autres gardiens que les Montréalais ont affrontés dernièrement, Ryan Miller était en pleine possession de ses moyens.

Il aura d'ailleurs fallu un tir dévié pour battre l'homme masqué des Canucks, en début de troisième période. Alexei Emelin a tiré de la pointe, et Torrey Mitchell a placé son bâton au bon endroit pour enfiler son quatrième but de la campagne.

Mais Radim Vrbata et Derek Dorsett ont enlevé aux visiteurs tout espoir de remontée en touchant la cible. La moyenne de 1,29 de Carey Price en a pris pour son rhume, même si, à l'exception du premier but, il n'a pas exactement mal paru.

Grandeur et misère pour Prust

Brandon Prust a fait une vilaine chute en... (PHOTO PC) - image 2.0

Agrandir

Brandon Prust a fait une vilaine chute en 2e période.

PHOTO PC

Brandon Prust n'a pas raté ses retrouvailles avec ses anciens coéquipiers. Le fougueux ailier a amassé deux aides sur les buts de McCann, et a affiché son énergie habituelle.

Sa soirée s'est toutefois terminée prématurément. En deuxième période, il a fait une vilaine chute le long de la rampe et s'est blessé à une jambe. Il est rentré par lui-même au vestiaire, mais n'est pas revenu dans le match.

Le Canadien prend la route d'Edmonton pour y affronter les Oilers et Connor McDavid, jeudi, avant d'en découdre avec les Flames le lendemain.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Canadien 1 - Canucks 5 (final)

    Clavardages

    Canadien 1 - Canucks 5 (final)

    Relisez le clavardage du match opposant le Canadien aux Canucks de Vancouver avec notre journaliste Richard Labbé. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer