• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les coéquipiers de Kevin Bieksa attristés par son départ 

Les coéquipiers de Kevin Bieksa attristés par son départ

Le vétéran défenseur Kevin Bieksa a été échangé... (Photo Jonathan Hayward, archives PC)

Agrandir

Le vétéran défenseur Kevin Bieksa a été échangé des Canucks de Vancouver aux Ducks d'Anaheim cet été.

Photo Jonathan Hayward, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joshua Clipperton
La Presse Canadienne
Victoria, C.-B.

Alexandre Burrows est dans le hockey professionnel depuis suffisamment longtemps pour savoir que de dire au revoir à des coéquipiers fait partie du boulot. Ça ne rend pas les choses plus faciles par contre.

Les Canucks de Vancouver ont échangé le vétéran défenseur Kevin Bieksa aux Ducks d'Anaheim cet été, mettant fin à une association de 15 ans entre le patineur et l'organisation qui l'a repêché en 2001.

Alors que les Canucks s'apprêtent à jouer leur premier match préparatoire, lundi soir à Victoria, face aux Sharks de San Jose, il sera étrange pour certains vétérans de ne pas voir le numéro 3 sur la patinoire.

«J'aurai des sentiments partagés, c'est certain. Kevin est l'un de mes meilleurs amis, a dit Burrows au début du camp d'entraînement. Nous avons joué ensemble pendant 11 saisons. C'est toujours difficile de voir un de vos amis partir, mais ça fait partie de la "business" du hockey.»

L'un des favoris des partisans, Bieksa a gagné son poste à temps plein avec les Canucks en 2006. Il a marqué 56 buts et ajouté 185 aides en 597 matchs, en plus de 25 points, dont 10 buts, en 71 duels éliminatoires. Le natif de Grimsby, en Ontario, était un des leaders de l'équipe sur la patinoire comme à l'extérieur. Reconnu pour son jeu rude et son humour auprès de ses coéquipiers et des représentants des médias, plusieurs de ceux-ci croyaient que l'organisation lui demanderait de renoncer à sa clause de non-échange au cours de l'été, ce qu'il a finalement accepté de faire quand l'entente avec les Ducks a été conclue.

«C'est un gars qui va nous manquer, à la fois comme coéquipier, mais aussi comme ami, a déclaré le capitaine des Canucks, Henrik Sedin. Il a été longtemps ici et ce sera difficile de ser retrouver sans lui. Mais ce sera l'occasion pour un autre joueur de s'élever dans la hiérarchie.»

C'est exactement ce que les Canucks souhaitent. Le directeur général Jim Benning a acquis les services du joueur autonome Matt Bartkowski le 1er juillet et quelques joueurs au sein de l'organisation, dont Frank Corrado, semblent prêts à faire le saut dans la LNH.

«Au cours des dernières années, je me présentais au camp avec le rêve de percer la formation, a dit Corrado. Je pense que cette année, c'est plus réaliste.»

Les Canucks et les Ducks s'affronteront cinq fois cette saison, dont une première le 12 octobre, à Anaheim. Bieksa ne sera pas de retour à Vancouver avant le 1er janvier.

«Kevin était une importante personnalité de notre vestiaire. Ce sera l'occasion pour d'autre de s'affirmer, de remplir son rôle, mais je ne crois pas qu'on puisse demander qu'à un gars de le remplacer», a pour sa part estimé le défenseur Dan Hamhuis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer