Pacioretty: c'était bien une commotion

Max Pacioretty a bien paru à l'entraînement, hier.... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Max Pacioretty a bien paru à l'entraînement, hier.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des joueurs du Canadien savent depuis plusieurs jours déjà que Max Pacioretty a été victime d'une commotion cérébrale lors du match du 5 avril à Sunrise contre les Panthers de la Floride, a appris La Presse.

L'état de santé du joueur-vedette est un secret bien mal gardé dans le vestiaire. Sous le couvert de l'anonymat, un joueur de l'équipe a même évoqué le «protocole» (de la LNH) lorsque interrogé sur les chances de revoir l'attaquant au maillot 67 dans la formation, ce soir au Centre Bell, à l'occasion du deuxième match de la série face aux Sénateurs d'Ottawa.

«C'est sûr qu'il paraît bien sur la glace, c'est super de le revoir lors des entraînements et si on peut le revoir dans la formation, c'est le genre de joueur qui peut changer un match à lui seul, a expliqué ce joueur. Alors, ce serait énorme pour nous. Il paraît bien lors des entraînements, mais de la façon dont le protocole fonctionne maintenant, on ne sait jamais. Tu peux te sentir bien sur la glace, tu peux avoir l'air de te sentir bien aussi... J'ai dû moi-même suivre le protocole il n'y a pas si longtemps, et il y a plusieurs obstacles à surmonter avant de pouvoir obtenir le feu vert du personnel médical. Il y a un million de tests à passer, ça prend du temps, et tu ne peux pas seulement revenir sur la glace à l'entraînement comme si de rien n'était.»

L'état de santé de Pacioretty sera de nouveau un sujet chaud, ce matin à Brossard, lorsque l'équipe s'entraînera en vue du match de ce soir.

L'attaquant de 26 ans a pris part à l'entraînement d'hier et cette fois, il était à bord d'un véritable trio, en compagnie de David Desharnais et Devante Smith-Pelly. Au terme de cet entraînement, Michel Therrien a fait savoir que son attaquant-vedette n'avait toujours pas obtenu le O.K. des médecins pour retrouver sa place dans la formation régulière en vue d'un match.

«On verra, s'est contenté de répondre l'entraîneur-chef. C'était une autre bonne journée pour lui à l'entraînement, mais nous devrons encore attendre. S'il est prêt, nous serons très heureux de lui trouver une place avec nous.»

Depuis cette malchance survenue en Floride, Pacioretty a raté les deux derniers matchs de la saison, en plus du premier match de cette série contre les Sénateurs il y a deux jours. Il arborait encore hier la même visière teintée qu'il avait fait poser à son casque en début de semaine.

Interrogé à propos de cette visière, Pacioretty avait alors affirmé qu'il la portait pour avoir l'air «cool», tout en refusant de dire s'il avait ou non subi une commotion cérébrale en Floride.

Parenteau absent

Pendant que Pacioretty prépare son éventuel retour, Pierre-Alexandre Parenteau, lui, est de nouveau à l'écart.

L'attaquant n'était pas de l'entraînement hier, et la direction du club, fidèle à ses habitudes, n'a pas voulu donner de détails concernant cette autre mystérieuse blessure dans le camp montréalais.

Pour Michel Therrien, il pourrait s'agir d'une blessure qui, étrangement, tombe à un bon moment, dans le cas où Pacioretty pourrait obtenir le feu vert sous peu. L'entraîneur du Canadien s'est contenté de dire que Parenteau a été blessé lors du premier match de la série, mercredi soir, au Centre Bell.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer