Jets-Canadien: la formule gagnante inchangée

Tout indique que les trios du Canadien demeureront... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Tout indique que les trios du Canadien demeureront inchangés, ce soir, par rapport au match de samedi. La troisième unité devrait donc être à nouveau composée de Brandon Prust, Lars Eller et Jiri Sekac.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Canadien n'apportera aucun changement à sa formation ce soir pour le duel contre les Jets de Winnipeg.

C'est donc dire qu'à la ligne bleue, Jarred Tinordi sautera son tour, ce qui signifie que Nathan Beaulieu disputera une cinquième rencontre de suite.

À l'avant, l'attaquant en trop sera Drayson Bowman, rappelé hier des Bulldogs de Hamilton.

Carey Price sera confronté à Ondrej Pavelec.

Impossible de se prononcer sur la composition des trios et des duos de défenseurs, puisque Max Pacioretty, Alexei Emelin, P.K. Subban, Tom Gilbert et Andrei Markov ont pris le matin de congé. Mais tout indique que les unités demeureront inchangées par rapport au match de samedi.

Sur une lancée

Les Jets représentent un défi plutôt inattendu. Dans une Division centrale où on attendait surtout les Blues de St. Louis, les Blackhawks de Chicago, l'Avalanche du Colorado et les Stars de Dallas, la formation manitobaine s'en tire plutôt bien. Elle n'a pas perdu en temps réglementaire à ses huit dernières sorties (6-0-2) et vient au sixième rang de la LNH pour les buts accordés par match (2,00).

«Ils ont toujours eu le talent, mais ils n'ont jamais joué de façon aussi serrée, a estimé l'attaquant Dale Weise. J'imagine que c'est le nouvel entraîneur (Paul Maurice), je l'ignore. Ils jouent très bien dernièrement, ils ne donnent pas beaucoup de buts, ils sont rapides et structurés.»

Évidemment, un tel départ se répercute sur la fiche de Pavelec, dont l'efficacité se chiffre à ,928. Il est en bonne position pour redorer ses statistiques face au CH, qui montrent une fiche de 4-8-1 et une moyenne de 2,95.

«On doit regarder les buts qu'on a marqués cette saison, a rappelé Lars Eller. Des retours, des déviations, être devant le gardien. C'est de placer la rondelle à cet endroit, et de créer de la circulation.»

Or, le Tricolore devra trouver une façon de battre Pavelec s'il veut mettre fin à une séquence un brin rocambolesque. Après 15 matchs cette saison, les Montréalais n'ont toujours pas détenu l'avance après une période. Huit fois, l'adversaire est revenu du premier entracte avec la victoire, mais ça n'a pas empêché le Canadien de remporter quatre de ces duels.

Parlant de séquence gênante, il y a aussi celle de l'avantage numérique, blanchi lors des neuf derniers matchs (0 en 19). De l'autre côté, les Jets affichent un rendement de 87,9% en désavantage numérique, bon pour le quatrième rang du circuit Bettman.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Un virage résolument défensif pour les Jets

    Hockey

    Un virage résolument défensif pour les Jets

    «Deux bonnes semaines ne font pas de nous des prétendants à la Coupe.» »

  • Mathieu Perreault muté à l'aile

    Hockey

    Mathieu Perreault muté à l'aile

    Trois points en quinze matchs, ce n'est pas le Pérou. Mais Mathieu Perreault, qui a signé l'été dernier avec les Jets de Winnipeg un contrat de trois... »

  • Jets 0 - Canadien 3 (final)

    Clavardages

    Jets 0 - Canadien 3 (final)

    Relisez le clavardage du match entre le Canadien et les Jets de Winnipeg avec nos journalistes Richard Labbé et Guillaume Lefrançois. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer