Le Canadien élimine les Bruins

  • Daniel Brière célèbre son but en fin de troisième période. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Daniel Brière célèbre son but en fin de troisième période.

    André Pichette, La Presse

  • 1 / 18
  • L'attaquant québécois a porté la marque à 3-1. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    L'attaquant québécois a porté la marque à 3-1.

    André Pichette, La Presse

  • 2 / 18
  • Les Canadiens célèbrent leur victoire. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Les Canadiens célèbrent leur victoire.

    André Pichette, La Presse

  • 3 / 18
  • Les deux gardiens de but s'échangent des politesses après le match. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Les deux gardiens de but s'échangent des politesses après le match.

    André Pichette, La Presse

  • 4 / 18
  • P.K. Subban serre la main de  Matt Bartkowski. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    P.K. Subban serre la main de Matt Bartkowski.

    André Pichette, La Presse

  • 5 / 18
  • Le capitaine des Bruins Zdeno Chara félicite Carey Price. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Le capitaine des Bruins Zdeno Chara félicite Carey Price.

    André Pichette, La Presse

  • 6 / 18
  • Michel Therrien et Claude Julien ont brièvement échangé après le match. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Michel Therrien et Claude Julien ont brièvement échangé après le match.

    André Pichette, La Presse

  • 7 / 18
  • Zdeno Chara stoppe Michaël Bournival (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Zdeno Chara stoppe Michaël Bournival

    André Pichette, La Presse

  • 8 / 18
  • Max Pacioretty a marqué le deuxième but des siens, qui allait s'avérer celui de la victoire. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Max Pacioretty a marqué le deuxième but des siens, qui allait s'avérer celui de la victoire.

    André Pichette, La Presse

  • 9 / 18
  • Jarome Iginla célèbre son but en avantage numérique en fin de 2e période. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Jarome Iginla célèbre son but en avantage numérique en fin de 2e période.

    André Pichette, La Presse

  • 10 / 18
  • Brendan Gallagher incommodé par Kevan Miller. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Brendan Gallagher incommodé par Kevan Miller.

    André Pichette, La Presse

  • 11 / 18
  • Carey Price et Josh Gorges résistent face à Reilly Smith. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price et Josh Gorges résistent face à Reilly Smith.

    André Pichette, La Presse

  • 12 / 18
  • Dale Weise a déjoué Tuukka Rask tôt en 1re période. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Dale Weise a déjoué Tuukka Rask tôt en 1re période.

    André Pichette, La Presse

  • 13 / 18
  • Le quatrième trio célèbre son but. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Le quatrième trio célèbre son but.

    André Pichette, La Presse

  • 14 / 18
  • Brad Marchand a été puni pour avoir bousculé Carey Price. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Brad Marchand a été puni pour avoir bousculé Carey Price.

    André Pichette, La Presse

  • 15 / 18
  • Tomas Plekanec durement plaqué par Patrice Bergeron. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Tomas Plekanec durement plaqué par Patrice Bergeron.

    André Pichette, La Presse

  • 16 / 18
  • Daniel Brière accompagne Gregory Campbell dans sa chute. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Daniel Brière accompagne Gregory Campbell dans sa chute.

    André Pichette, La Presse

  • 17 / 18
  • Kevan Miller passe la main au visage de Lars Eller. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Kevan Miller passe la main au visage de Lars Eller.

    André Pichette, La Presse

  • 18 / 18

(Boston) Au son de la dernière sirène, les gradins étaient presque déserts, le silence était lourd, et les visiteurs vêtus de blanc, ceux qui étaient les grands négligés, ont tous pointé les mains vers le ciel, d'un air triomphant. Au tableau, la marque finale disait tout ce qu'il y avait à dire: Canadien 3, Bruins 1.

> Le sommaire du match

C'est exact. Ce Canadien qui a conclu la saison «régulière» avec 17 points de moins que les Bruins a réussi l'improbable, peut-être même l'impossible: éliminer ses rivaux de Boston dans leur propre cour, devant leurs propres fans, dans une septième rencontre décisive.

«Gagner un match numéro sept comme ça dans leur aréna... Je pense que nos gars méritent du respect», a expliqué Michel Therrien, visiblement soulagé en fin de soirée.

La victoire est d'autant plus étonnante que les Bruins n'avaient subi que sept défaites à domicile cette saison, le meilleur dossier dans l'Association de l'Est à ce chapitre. Mais les joueurs au maillot tricolore n'ont jamais cru à la défaite. Ils n'y ont même jamais songé.

«On savait qu'on pouvait les battre, on le savait depuis le début de la série, a expliqué le gardien Carey Price, impérial mercredi soir avec 29 arrêts. Quand on a confiance, ça peut mener loin.»

Les Bruins, tel que prévu, ont sauté sur la glace au son d'une foule aussi bruyante qu'un tonnerre d'été, réagissant au moindre coup d'épaule de l'équipe locale.

Mais ce sont les visiteurs qui ont fait du bruit les premiers.

Dale Weise, ce héros obscur qui est en train de se faire un nom, a tout d'abord fait 1-0 pour lui et sa bande, complétant bellement une passe poétique du collègue Daniel Brière.

En deuxième, c'est Max Pacioretty qui en a ajouté un autre, un plomb dans le filet de Tuukka Rask qui n'aura rien vu de ce tir sur réception. David Desharnais avait fait le sale boulot juste avant, allant récupérer l'objet devant des Bruins médusés.

Au tableau, c'était soudainement 2-0 pour la visite, et c'était à ce moment très tranquille dans le TD Garden. Nerveux, certains partisans des Bruins se sont mis à huer leurs favoris, ce qui n'est pas arrivé souvent par ici cette année.

Mais bien sûr, il fallait une petite touche dramatique pour pimenter la soirée, et les Bruins s'en sont chargés en fin de deuxième période.

C'est un vieux d'une autre époque, Jarome Iginla, qui a rallumé la flamme de l'espoir pour lui et sa bande en faisant dévier un tir de la pointe derrière Carey Price, qui est resté debout à regarder ce gant qui semblait l'avoir trahi. Cela faisait 2-1 Canadien à 17: 58 de la deuxième. Aussi bien dire une éternité pour la formation montréalaise.

Les Bruins ont bien sûr tout essayé en troisième période. Des charges au filet, des tirs, 8 en tout lors de ces 20 minutes. Les Bruins ont frappé puis imposé leur rythme, et au banc du Canadien, de nombreux visages se sont mis à regarder vers le haut, en direction du tableau indicateur et de ces interminables secondes qui ne voulaient pas disparaître.

Puis Daniel Brière, qui avait justement parlé la veille de ces joueurs qui carburent aux grands moments, s'est chargé d'achever les Bruins. Une passe déviée sur le patin gauche du grand Zdeno Chara, qui connaissait justement une soirée difficile. But, et une avance de 3-1, bien assez pour commencer à souffler un peu sur le banc. C'est là que les gradins se sont vidés.

«On a réalisé combien notre équipe est une bonne équipe», a lancé Carey Price, une fois le match terminé.

Pour les Bruins, c'est la fin. C'est le temps des vacances. Pour le Canadien, la route se poursuit. Le prochain rendez-vous, en finale de l'Association de l'Est, sera contre les Rangers de New York, avec un premier match qui est déjà prévu pour samedi au Centre Bell à 13h.

Sur la planète LNH, ils ne seront plus que quatre. Le Canadien est du groupe. Qui aurait pu croire à un tel scénario?

Dans le vestiaire mercredi soir, il y avait en tout cas une vingtaine de gars qui y ont cru.

_____________________________________________________

Ils ont dit

>  Daniel Brière: «C'est un feeling assez fou. Comme vous pouvez l'entendre, je n'ai plus beaucoup de voix. La célébration des trois buts est un moment de ma carrière que je vais chérir longtemps. Mais espérons que ce périple est loin d'être fini.»

>  Zdeno Chara: «Je ne sais pas si l'effort et la volonté y étaient. Mais pour une raison quelconque, nous n'avons pas joué notre meilleur hockey comme en saison régulière ou encore contre Detroit.»

> Tuukka Rask: «Nous ne méritions pas de gagner aujourd'hui. Nous avons commis des erreurs qui ne nous ressemblent pas dans les deux derniers matchs et ça nous a coûté la série.»

> David Desharnais: «On savait qu'on avait été leur bête noire durant toute l'année et on savait qu'on était capables de les battre. C'était un énorme défi mais tout le monde a été partie prenante et a été compétitif ce soir. On savait que ce serait une longue série mais on croyait en nos chances.»

> Patrice Bergeron: «Le premier but nous a clairement ôté notre énergie et ç'a été dur de la retrouver. (...) On ne peut pas se fier sur les remontées pour gagner tous nos matchs. On vient d'avoir la preuve que ça n'arrivera pas à chaque fois.»

> Brad Marchand: «Nous n'avons pas été à notre mieux au meilleur moment, et c'est ce qu'il faut faire en séries. Il faut être à son mieux en séries, nous ne l'avons pas été. C'est frustrant les punitions, mais je me suis creusé un trou avec le temps, et je dois vivre avec ça.»

> Milan Lucic: «C'est dommage, la façon dont ça se termine. Nous avions une avance de 3-2 et nous n'avons pas été en mesure de terminer le travail. Ça va nous hanter tout l'été. Nous avons perdu, nous avons laissé tomber nos fans. Nous avions une belle chance d'aller loin avec ce groupe.»

> Andrei Markov: «C'est dur de déterminer le point tournant de ce septième match... Probablement le troisième but. Ce fut un match difficile du début à la fin.»

Propos recueillis par Marc Antoine Godin et Richard Labbé




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Philippe Cantin | Une odeur de mai 1993

    Philippe Cantin

    Une odeur de mai 1993

    Sentez-vous cette odeur enivrante qui flotte sur le Québec aujourd'hui? Non, ce n'est pas encore celle de la Coupe. Mais avouez qu'elle rappelle... »

  • Canadien-Bruins: toujours debout

    Hockey

    Canadien-Bruins: toujours debout

    Quand Daniel Brière a marqué le but d'assurance, avec moins de trois minutes à faire au match, 21 000 personnes ont bondi de leur siège au Centre... »

  • Lucic aurait adressé des menaces à Weise et Emelin

    Hockey

    Lucic aurait adressé des menaces à Weise et Emelin

    Il s'est ajouté plusieurs bûches dans le foyer de la rivalité entre le Canadien et les Bruins de Boston durant cette série. Au terme de la victoire... »

  • Carey Price s'est levé... littéralement

    Hockey

    Carey Price s'est levé... littéralement

    Au hockey, quand un gars «se lève», c'est généralement parce qu'il choisit de prendre le contrôle d'un match à lui seul, ou presque. Il est assez... »

  • Max Pacioretty c. Milan Lucic: savoir briller sous pression

    Hockey

    Max Pacioretty c. Milan Lucic: savoir briller sous pression

    À chaque match de la série entre les Canadiens et les Bruins, Mathias Brunet ciblera un joueur par équipe dont le rôle est semblable et... »

  • Les partisans du CH envahissent le centre-ville

    Grand Montréal

    Les partisans du CH envahissent le centre-ville

    Pas de casse, pas de bagarres, un nombre marginal d'arrestations et beaucoup de «Go Habs Go!». Les partisans du Canadien ont célébré la victoire des... »

  • Mission accomplie!

    Sports

    Mission accomplie!

    Le Canadien a réalisé l'improbable, mercredi, en envoyant en vacances la meilleure équipe de la LNH en saison régulière. Le Tricolore a remporté le... »

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer