Un malaise nommé Rene Bourque

Rene Bourque s'est fait bousculer par le défenseur... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Rene Bourque s'est fait bousculer par le défenseur Justin Faulk et le gardien Anton Khudobin devant le filet des Hurricanes en deuxième période.

Photo André Pichette, La Presse

Il n'y a pas grand monde qui avait le goût de discuter des rumeurs sur Rene Bourque, dans le vestiaire du Canadien, mardi matin. Surtout pas l'entraîneur du club.

À n'en pas douter, Michel Therrien ne tient pas vraiment à parler de l'avenir immédiat de son attaquant, qui est au centre de rumeurs de transaction depuis environ une semaine.

Et voilà que depuis deux jours, une rumeur envoie le vétéran attaquant au Colorado. Comme par hasard, un représentant de l'Avalanche a assisté au match de mardi soir au Centre Bell, entre le Canadien et les Hurricanes de la Caroline.

Au terme de l'entraînement du matin à Brossard, mardi, Therrien a paru agacé par une question sur Bourque et n'a pas voulu s'attarder quand on lui a demandé si le vétéran de 32 ans faisait encore partie des plans à Montréal.

«Je ne vais jamais commenter des rumeurs, a répondu l'entraîneur. Ceci dit, oui, Rene Bourque fait partie de notre équipe.»

Le principal intéressé, lui, a préféré se tenir bien loin des caméras et des micros, mardi matin, faisant savoir, via un porte-parole de l'organisation, qu'il n'allait pas répondre aux questions.

Au moment où le Canadien amorce une autre semaine importante, c'est avant tout le statut de Rene Bourque avec l'équipe qui alimente les discussions. Même ses coéquipiers sont au courant des rumeurs qui circulent depuis quelques jours déjà.

«Les rumeurs comme ça, c'est toujours difficile, a expliqué le défenseur Josh Gorges. On tente de les éviter, mais c'est très difficile de le faire, et il faut répondre à toutes ces questions. C'est important d'appuyer un coéquipier dans des moments comme ça. Nous devons tenter d'oublier tout ça pour nous concentrer sur le travail qu'il y a à faire.»

Pour le moment, on ne sait trop si la présence de l'Avalanche au match de mardi est signe que les discussions ne sont pas terminées entre les deux formations. Parmi les nombreux scénarios mis de l'avant, le nom de l'espoir Sven Andrighetto aurait fait surface.

Andrighetto, choix de troisième tour du Canadien au repêchage de 2013, a déjà été dirigé dans les rangs juniors par André Tourigny, aujourd'hui assistant de Patrick Roy à Denver.

En attendant, Rene Bourque est bel et bien offert sur le marché, et on peut présumer que le directeur général Marc Bergevin va écouter attentivement les offres... s'il y en a d'autres.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le Canadien freine l'hémorragie

    Hockey

    Le Canadien freine l'hémorragie

    Il n'y a pas si longtemps, Michel Therrien expliquait combien que le réservoir de son club était vide. Mardi soir, au Centre Bell, le Canadien a... »

  • Un peu d'air frais, ça fera du bien au CH!

    Hockey

    Un peu d'air frais, ça fera du bien au CH!

    Inutile de dire que le Canadien jouait gros à l'occasion de la visite des Hurricanes de la Caroline. Plus encore qu'un adversaire qui le talonne dans... »

  • Louis Leblanc retourne à Hamilton

    Hockey

    Louis Leblanc retourne à Hamilton

    Le Canadien a confirmé avant la rencontre de mardi le retour de l'attaquant Louis Leblanc chez les Bulldogs de Hamilton. »

  • Andrej Sekera, une belle trouvaille pour les Hurricanes

    Hockey

    Andrej Sekera, une belle trouvaille pour les Hurricanes

    Une transaction en apparence mineure qui a eu lieu l'été dernier sert grandement les Hurricanes de la Caroline. C'est toute une trouvaille que... »

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer