Le Canadien impuissant face aux Islanders

  • Matt Martin (17) célèbre après avoir eu le meilleur sur Carey Price. (PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP)

    Plein écran

    Matt Martin (17) célèbre après avoir eu le meilleur sur Carey Price.

    PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP

  • 1 / 14
  • P.K. Subban (76) s'amuse après avoir marqué en avantage numérique. (PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP)

    Plein écran

    P.K. Subban (76) s'amuse après avoir marqué en avantage numérique.

    PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP

  • 2 / 14
  • Michael Grabner (40) célèbre son but inscrit contre Carey Price. (PHOTO SHANNON STAPLETON, REUTERS)

    Plein écran

    Michael Grabner (40) célèbre son but inscrit contre Carey Price.

    PHOTO SHANNON STAPLETON, REUTERS

  • 3 / 14
  • Le nom de Brian Gionta sera gravé dans l'histoire du Canadien puisqu'il a compté le 20 000e but de l'équipe. (PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP)

    Plein écran

    Le nom de Brian Gionta sera gravé dans l'histoire du Canadien puisqu'il a compté le 20 000e but de l'équipe.

    PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP

  • 4 / 14
  • John Tavares est fier d'avoir enfilé un but. (PHOTO SHANNON STAPLETON, REUTERS)

    Plein écran

    John Tavares est fier d'avoir enfilé un but.

    PHOTO SHANNON STAPLETON, REUTERS

  • 5 / 14
  • Tomas Plekanec (14) est félicité à son retour au banc après avoir ouvert la marque. (PHOTO SHANNON STAPLETON, REUTERS)

    Plein écran

    Tomas Plekanec (14) est félicité à son retour au banc après avoir ouvert la marque.

    PHOTO SHANNON STAPLETON, REUTERS

  • 6 / 14
  • Brandon Prust (8) entre en collision avec Kyle Okposo (21). (PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP)

    Plein écran

    Brandon Prust (8) entre en collision avec Kyle Okposo (21).

    PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP

  • 7 / 14
  • Le gardien Evgeni Nabokov (20) réussit à bloquer le lancer d'Alex Galchenyuk (27). (PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP)

    Plein écran

    Le gardien Evgeni Nabokov (20) réussit à bloquer le lancer d'Alex Galchenyuk (27).

    PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP

  • 8 / 14
  • Carey Price (31) fait dévier le tir de Matt Martin avec son bâton. (PHOTO SHANNON STAPLETON, REUTERS)

    Plein écran

    Carey Price (31) fait dévier le tir de Matt Martin avec son bâton.

    PHOTO SHANNON STAPLETON, REUTERS

  • 9 / 14
  • Tomas Plekanec (14) tente de contourner son ancien coéquipier Mark Streit (2). (PHOTO SHANNON STAPLETON, REUTERS)

    Plein écran

    Tomas Plekanec (14) tente de contourner son ancien coéquipier Mark Streit (2).

    PHOTO SHANNON STAPLETON, REUTERS

  • 10 / 14
  • Evgeni Nabokov effectue un arrêt au cours de la première période. (PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP)

    Plein écran

    Evgeni Nabokov effectue un arrêt au cours de la première période.

    PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP

  • 11 / 14
  • Michael Ryder (73) vole la rondelle au défenseur Joe Finley (52). (PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP)

    Plein écran

    Michael Ryder (73) vole la rondelle au défenseur Joe Finley (52).

    PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP

  • 12 / 14
  • Le défenseur Travis Hamonic (3) met David Desharnais (51) en échec dans le coin de la patinoire. (PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP)

    Plein écran

    Le défenseur Travis Hamonic (3) met David Desharnais (51) en échec dans le coin de la patinoire.

    PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP

  • 13 / 14
  • Brandon Prust (8) n'y va pas de main morte aux dépens de Travis Hamonic (3). (PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP)

    Plein écran

    Brandon Prust (8) n'y va pas de main morte aux dépens de Travis Hamonic (3).

    PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP

  • 14 / 14

Partager

(UNIONDALE, N.Y.) Les joueurs disent qu'ils sont au courant que, cette fois-ci, ils ne tomberont pas dans le piège... Mais combien de fois a-t-on vu ce scénario où, après un match émotif, le Canadien se dégonfle devant un adversaire de second ordre?

Après une rencontre intense contre les Bruins de Boston, la cohésion a baissé d'un cran contre les Islanders de New York, et ceux-ci en ont profité pour décrocher une victoire de 6-3.

>>> Le sommaire du match

Compte tenu des deux matchs âprement disputés durant le week-end, la fatigue s'est-elle fait sentir dans le camp tricolore?

«C'est vrai que nous sommes tombés à plat en deuxième période, mais nous avons bataillé pour revenir, a souligné Tomas Plekanec. Je ne pense pas que ce soit une question d'énergie.»

Pour la première fois en 12 matchs, le Tricolore n'a pas été en mesure de récolter un point. C'est peut-être en raison de cette belle séquence que Michel Therrien, en ravalant son exaspération, a donné le bénéfice du doute à ses hommes.

«Les gars travaillaient fort pour aller chercher ce match-là, a-t-il dit. Ils ont bataillé pour revenir. J'ai trouvé que l'intensité était là.»

Deux fois trois buts

Les Islanders sont l'une des meilleures équipes en avantage numérique sur la route, mais leur unité est anémique à Uniondale. Ça aide à expliquer pourquoi ils ont le pire dossier de la LNH à domicile.

Mais avec tant de partisans du Canadien dans l'enceinte, hier, ils ont dû se sentir ailleurs! Les deux buts qu'ils ont enfilés en supériorité numérique au cours de la deuxième période ont fait tourner le vent en leur faveur.

«Il faut faire attention avant de parler d'indiscipline, ça pourrait avoir été le résultat de décisions douteuses», a soutenu Therrien à propos de l'opportunisme des Islanders dans l'attaque à cinq.

Un troisième but sans riposte des Islanders, inscrit 48 secondes seulement après le deuxième, a porté un coup aux flancs du Tricolore. P.K. Subban a eu beau rétrécir l'écart, ça ne masquait pas la mauvaise exécution dans le camp des Rouges.

Et ça ne s'est guère arrangé en troisième, alors que les Islanders ont répété leur manège avec une autre rafle de trois buts consécutifs.

«Je suis convaincu que Carey voudrait revoir le tir sur le quatrième but, a reconnu Therrien. Sauf qu'on a eu de mauvaises couvertures en infériorité numérique et ce n'était pas sa faute là-dessus.»

À défaut d'avoir participé à un match mettant à l'enjeu le premier rang de l'Association de l'Est contre les Bruins, Price a dû se rabattre sur les Islanders, hier. Et ça ne s'est guère mieux passé que samedi dernier contre les Penguins de Pittsburgh.

C'était la 11e fois que le Tricolore affrontait les Islanders à Uniondale depuis que Price est dans la LNH, mais ce n'était que son quatrième départ là-bas.

L'entraîneur ferait peut-être coup double en lui accordant un congé au Colisée Nassau, là où Price affiche désormais une moyenne de 3,77 et un taux d'efficacité de ,866.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer