Le CH et P.K. Subban loin d'une entente

Selon ce que La Presse appris, l'agent de... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Selon ce que La Presse appris, l'agent de P.K. Subban et la direction du Canadien sont très loin d'une entente, et il n'est pas exclu que le principal intéressé ne soit pas en uniforme lors du premier match de la saison, samedi soir.

Photo: Bernard Brault, La Presse

Partager

Le camp d'entraînement du Canadien s'est ouvert comme prévu, hier à Brossard, et il y avait quelques absents de renom. Dont P.K. Subban.

Le jeune défenseur, qui est en dispute contractuelle avec le Canadien, aura donc tenu parole: pas de contrat, pas de camp d'entraînement pour lui.

Selon ce qu'il a été permis d'apprendre, l'agent Don Meehan et la direction du Canadien sont très loin d'une entente dans ce dossier, et il n'est pas exclu que le principal intéressé ne soit pas en uniforme lors du premier match de la saison, samedi soir au Centre Bell, contre les Maple Leafs de Toronto.

Meehan refuse de dire que les négociations ne se déroulent pas comme prévu. «Nous poursuivons nos discussions», s'est-il limité à écrire, dans un courriel envoyé à La Presse.

Malgré tout, le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, demeure confiant quant à l'issue de cette négociation. «Notre but, c'est de nous entendre avec P.K. Subban, a-t-il déclaré, hier à Brossard. Je vais m'entendre avec lui, je ne pense même pas à l'échanger.»

La durée du contrat

Le problème, c'est que les deux clans ne s'accordent pas du tout sur la durée du prochain contrat. Subban souhaiterait obtenir un nouveau contrat à long terme, pour cinq ou six saisons. Mais la direction montréalaise n'est pas très chaude à l'idée, voulant s'en tenir à un contrat à court terme, comme elle le fait souvent avec les joueurs qui ont un statut comparable à celui de Subban.

À ce propos, il sera intéressant de voir si le nouveau contrat accordé hier au défenseur Michael Del Zotto, des Rangers de New York, aura un impact sur les négociations entre Subban et le Canadien.

On peut faire valoir que les deux joueurs ont un parcours similaire jusqu'ici, et Del Zotto, qui était lui aussi joueur autonome avec restriction, a accepté à une offre de deux ans, de 5,1 millions de dollars. Drôle de hasard, Del Zotto et Subban ont le même agent, Don Meehan.

Bergevin est d'ailleurs allé à Toronto samedi afin de rencontrer Meehan.

«Il y a eu des offres et des contre-offres depuis le début, a ajouté Marc Bergevin. Les discussions se font dans un contexte de respect... C'est juste qu'on ne voit pas les choses de la même façon.»

Reste à voir si ce boycottage de P.K. Subban aura un effet négatif sur le Canadien, et sur le camp d'entraînement qui se déroule à Brossard.

«Ça pourrait être une légère distraction, a reconnu l'attaquant Max Pacioretty. C'est très dommage que ça se déroule ainsi, mais pour le moment, nous devons avant tout nous concentrer sur ceux qui sont sur la glace. P.K. est un très bon joueur, mais nous allons avoir des matchs à disputer bientôt, il faut s'assurer d'être prêts.»

Josh Gorges, lui, jure que personne ne va en vouloir à Subban s'il poursuit son boycottage et qu'il finit par rater des matchs du calendrier régulier.

«On ne lui en voudra pas, a dit le vétéran défenseur. Ce qui se passe à l'extérieur de la patinoire doit rester à l'extérieur de la patinoire. S'il n'est pas ici, on doit continuer sans lui. Il ne faut pas perdre de temps avec cette histoire.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer