• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Louis Leblanc: les Bulldogs ne veulent pas brusquer les choses 

Louis Leblanc: les Bulldogs ne veulent pas brusquer les choses

Louis Leblanc... (Photo: Jessica Garneau, La Tribune)

Agrandir

Louis Leblanc

Photo: Jessica Garneau, La Tribune

Partager

Les Bulldogs de Hamilton, privés pour longtemps de l'attaquant Blake Geoffrion, n'ont pas beaucoup de marqueurs naturels pour convertir leurs nombreuses occasions de marquer. C'est pourquoi tout le monde a salué le retour au jeu de Louis Leblanc, qui avait raté 11 matchs en raison d'une blessure à une cheville.

L'ailier québécois s'est bien comporté, mercredi à St.John's, mais il soupçonne que cela lui prendra quelques matchs à retrouver son synchronisme. «J'étais un peu hésitant à aller dans les coins de patinoire car je ne savais pas comment ma cheville allait réagir», a expliqué Leblanc. C'est avec un brin de résignation qu'il a parlé de faire «les petites choses», comme sortir la rondelle de sa zone et être efficace en échec-avant ainsi qu'en zone défensive.

C'est que l'entraîneur-chef Sylvain Lefebvre ne veut pas trop lui en donner trop vite... même si les besoins de l'équipe sont bien réels. «C'est le genre de blessure qui peut traîner et le déranger encore un bout de temps, a rappelé Lefebvre. Louis ne doit pas trop s'en mettre sur les épaules.»

En vue du prochain match, dimanche face à Lake Erie, Leblanc sera encore jumelé à Steven Quailer et Darryl Boyce. Quailer, qui a été atteint au visage lors du dernier match, a raté l'entraînement de vendredi pour aller chez le dentiste. Alexander Avtsin avait pris sa place. Joonas Nattinen, qui traîne une blessure depuis un bon bout de temps, n'a pas pratiqué non plus et ratera le prochain match.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer