Un début de saison sans Pacioretty?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Max Pacioretty... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

Max Pacioretty

Photo: David Boily, La Presse

Marc Antoine Godin
La Presse

Max Pacioretty aurait subi une séparation de l'épaule au deuxième degré qui pourrait le priver d'action jusqu'à deux semaines.

C'est du moins ce qu'a confié à La Presse une source proche du jeune attaquant américain.

Puisque la saison régulière se met en branle jeudi prochain, à Toronto, il est donc possible que Pacioretty se voit forcé d'entreprendre le calendrier sur la touche.

« Ça ne devrait pas être long, mais il ne sera pas de l'alignement demain soir », s'est contenté de répondre Jacques Martin à ce sujet.

Pacioretty s'est blessé en deuxième période du match de lundi lorsqu'il a été mis en échec par Brooks Orpik, des Penguins de Pittsburgh.

« C¹est dommage parce que je commençais à trouver mon rythme lors de ce match », a regretté Pacioretty, qui a décrit sa blessure comme étant « au jour le jour ».

Mercredi matin, l'ailier gauche de 20 ans a dû se contenter de patiner en compagnie de Georges Laraque avant l'exercice de son équipe.

Latendresse : comme Holmstrom

Puisque le malheur des uns fait toujours le bonheur des autres, l'absence de Pacioretty permet à Guillaume Latendresse d'obtenir une autre audition sur le premier trio.

En effet, il s'est entraîné mercredi à la gauche Scott Gomez et Brian Gionta, et il tentera dès jeudi d'appliquer le message de son entraîneur :

demeurer le type de joueur qu'il est.

« Je sais que par le passé, j'avais tendance à vouloir m'adapter à mes coéquipiers, à essayer de devenir un joueur de finesse, au lieu de m'en tenir à mon style de jeu », a reconnu Latendresse, qui semble déterminé à utiliser son physique sur une base plus régulière.

Jacques Martin, lui, continue de faire des expériences avec le Québécois de

22 ans afin de savoir dans quel contexte il répondra le mieux.

« Il n'a pas à jouer comme Gomez et Gionta car il n'a pas leurs habiletés, a reconnu l'entraîneur. Mais il me fait penser à Tomas Holmstrom, des Red Wings.

« On ne peut vraiment classer Holmstrom comme un joueur de premier trio, mais il peut jouer avec Henrik Zetterberg ou Marian Hossa et faire du bon travail. » 

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Martin réprimande Sergei Kostitsyn

    Hockey

    Martin réprimande Sergei Kostitsyn

    Jacques Martin n'a pas trop voulu élaborer sur les détours qu'a pris Sergei Kostitsyn pour finalement rater l'autobus, dimanche dernier. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer