Rénover autrement

Situé au rez-de-chaussée d'un duplex, à Montréal, cet... (Photo fournie par Nicolas Monette)

Agrandir

Situé au rez-de-chaussée d'un duplex, à Montréal, cet appartement intitulé «La maison à Jean-Pierre» a été décloisonné afin de laisser circuler la lumière.

Photo fournie par Nicolas Monette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

Les fondateurs de L'atelier 3/4 fort ont le don de rénover et d'intégrer des éléments recyclés dans leur aménagement. Le résultat? À la fois brut, chaleureux et contemporain.

Les deux associés de L'atelier 3/4 fort, Éloi Ménard, chargé de projet, et Francis Rollin, designer, sont aussi entrepreneurs généraux. Autrement dit, ils réalisent ce qu'ils conçoivent, que ce soit du mobilier intégré ou des habitations.

Connus pour avoir transformé plusieurs propriétés à Montréal, ils récupèrent tout ce qui est en bon état ou qui a du caractère lors de la démolition ou de la mise à nu d'un bâtiment.

«Ces matériaux sont des témoins du passé qui parlent de la propriété, explique Francis Rollin. On pense qu'il y a une âme dans les édifices qu'on retape et que la meilleure façon de mettre en valeur des éléments recyclés est de leur donner une place de choix dans un environnement dépouillé.»

Dans ce duplex transformé en maison à étage... (Photo: Marco Campanozzi, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Dans ce duplex transformé en maison à étage («La maison à Nico et Noémie»), la cuisine comporte un îlot en L drapé d'acier laminé à chaud.

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

Néo-rétro

Adepte des ventes-débarras et des marchés aux puces, le designer, qui a également cofondé le studio de design Rita, en 2004, adore tout ce qui est «vintage». Il prend aussi un malin plaisir à détourner certaines pièces industrielles anonymes. Exemple: l'atelier a coréalisé des luminaires à partir de composantes de plomberie en cuivre et de passe-fils en porcelaine.

Pour l'amour des textures

Bois grossièrement plané, acier rouillé ou laminé à chaud, planches sauvées d'une grange à la veille d'être démolie... L'esprit des lieux rénovés par L'atelier 3/4 fort n'est jamais (trop) lisse ni (trop) minimaliste. Il se caractérise plutôt par un joyeux mélange de matériaux et de textures adroitement aménagé dans des espaces lumineux.

Aux yeux des récupérateurs, les imperfections se révèlent même comme des signes de beauté... À preuve, ils n'hésitent pas à utiliser du bois mou en guise de parquet ou des planches qui affichent de vieilles marques de clous. «C'est intéressant de voir des traces de vie sur un matériau», termine Francis Rollin.




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer