Une maison et sa colline

Pour agrandir la maison, les architectes ont choisi... (PHOTO FOURNIE PAR LES ARCHITECTES)

Agrandir

Pour agrandir la maison, les architectes ont choisi de construire une nouvelle structure sur la partie arrière du terrain, et de la relier au bâtiment existant au moyen d'une passerelle.

PHOTO FOURNIE PAR LES ARCHITECTES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
GEORGIE BINKS
Toronto Star

En banlieue de Melbourne, en Australie, des architectes ont fait preuve d'une grande imagination lors de la réalisation d'un ajout à une maison familiale. Les enfants adorent !

Pour construire la maison, on a opté pour... (PHOTO FOURNIE PAR LES ARCHITECTES) - image 1.0

Agrandir

Pour construire la maison, on a opté pour des matériaux conventionnels comme l'acier, le bois, le béton et le verre, sans oublier le recouvrement d'aluminium du caisson du premier étage.

PHOTO FOURNIE PAR LES ARCHITECTES

Le toit du rez-de-chaussée est recouvert de gazon... (PHOTO FOURNIE PAR LES ARCHITECTES) - image 1.1

Agrandir

Le toit du rez-de-chaussée est recouvert de gazon artificiel, et une partie de la colline est utilisée comme glissoire par les membres de la famille. 

PHOTO FOURNIE PAR LES ARCHITECTES

L'objectif de l'ajout à cette maison de deux étages de Melbourne, en Australie, était de créer un espace lumineux et ensoleillé. Les architectes voulaient que cet espace puisse bénéficier du soleil pendant l'hiver, et qu'il serve de refuge et protège ses occupants de celui-ci pendant l'été.

Le défi a été relevé grâce à une bonne dose d'imagination et de courage, qualités nécessaires à l'élaboration d'un plan peu orthodoxe. Plutôt que de greffer l'ajout à un espace déjà sombre de la maison actuelle, les architectes ont choisi de construire une nouvelle structure, sur la partie arrière du terrain, et de la relier à la maison au moyen d'une passerelle plutôt originale.

AUTOUR DE LA COUR

Le nouveau bâtiment construit pour cette famille de deux adultes et trois enfants fait face au soleil et est donc saturé de lumière. Il fait aussi face à la maison, de telle sorte que la cour arrière est maintenant au centre de la demeure. La vieille maison a été convertie en espace pour les enfants, avec quatre chambres et une salle de bains. C'est dans l'ajout - appelé Hill House - que l'on retrouve la cuisine et l'espace de vie, qui sont maintenant le coeur de la maison. À l'étage, on compte une chambre avec suite, accessible par un escalier en colimaçon.

Enfin, il y a la colline - la portion la plus dynamique et fantaisiste de la maison.

Melbourne s'est développée sur une plaine. Qu'à cela ne tienne, les architectes ont créé leur propre relief.

Le toit du rez-de-chaussée est recouvert de gazon artificiel, et une partie de la colline est utilisée comme glissoire par les membres de la famille. Les architectes ont ensuite installé un caisson en porte-à-faux au-dessus du rez-de-chaussée de l'ajout, afin de le protéger des rayons directs du soleil pendant l'été, mais en permettant à la lumière d'hiver d'y pénétrer.

Les deux parties sont reliées par une passerelle suffisamment abaissée pour créer une salle à manger en contrebas, lorsqu'on entre dans l'ajout depuis cette pièce. Le changement de niveau du plancher a aussi permis de créer une banquette.

DURABLE

Pour construire la maison, on a opté pour des matériaux conventionnels comme l'acier, le bois, le béton et le verre, sans oublier le recouvrement d'aluminium du caisson du premier étage. Le toit est recouvert d'une membrane de caoutchouc, elle-même revêtue de gazon artificiel.

La durabilité du bâtiment est assurée de différentes façons. Les architectes ont opté pour des fenêtres à vitrage double. Ils ont aussi choisi un toit blanc qui augmente la réflexion du soleil et qui réduit les gains de chaleur dans la maison.

Le gazon sur la colline recouvre le toit du rez-de-chaussée, lui procurant une couche d'isolant supplémentaire. Les architectes affirment qu'il agit comme une couverture de toit thermique, en complément à l'isolation existante de la structure, qui protège aussi la membrane du toit.

La cuisine et l'espace de vie sont maintenant... (PHOTO FOURNIE PAR LES ARCHITECTES) - image 2.0

Agrandir

La cuisine et l'espace de vie sont maintenant le coeur de la maison.

PHOTO FOURNIE PAR LES ARCHITECTES

La lumière au coeur du projet

Mark Austin, du cabinet Austin Maynard Architects, de Melbourne, répond à quelques questions à propos du projet Hill House.

Qu'est-ce qui vous a inspiré pour la conception de cette maison ?

La lumière du soleil a joué un rôle central. L'ajout est maintenant baigné par la lumière. Nous souhaitions aussi créer un lien direct entre la maison et l'autre partie. La cuisine et l'espace de vie sont donc stratégiquement situés, et l'ancienne maison est accessible depuis une porte située dans la cuisine.

Cette colline semble vraiment magique. Est-elle très utilisée ?

La conception de la colline la rend magique. Elle a été intégrée à l'aménagement paysager de la cour, comme si le sol avait été poussé vers le haut pour devenir un espace de vie. Les enfants adorent grimper sur la colline et glisser. C'est aussi un endroit idéal pour s'étendre.

Vos clients aiment-ils la maison ?

Ils l'adorent. Je crois qu'ils aiment par-dessus tout le changement de niveau, là où le couloir rejoint la pièce maîtresse de l'ajout. La table est située à un niveau inférieur, alors que la dalle de béton chauffée qui se termine d'un côté de la table forme une banquette, à proximité de l'escalier en colimaçon. Les parents, les trois enfants, le chien et le chat y ont tous trouvé leur lieu préféré !

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer