L'avenir est aux petites maisons

Cette maison de 15 pi de largeur est... (Photo fournie par Anonymous Architects)

Agrandir

Cette maison de 15 pi de largeur est une création de la firme Anonymous Architests, qui l'a installée sur le site d'une ancienne maison.

Photo fournie par Anonymous Architects

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour le professeur d'architecture Avi Friedman, les maisons étroites ont fait leurs preuves dans le passé et sont résolument les maisons de l'avenir.

Nécessaires dans les vieilles villes européennes fortifiées où l'espace était limité, elles ont été construites chez nous pour des raisons d'économie, explique le professeur de l'Université McGill et auteur d'un ouvrage sur les maisons étroites. Il estime que c'est encore une bonne raison d'en concevoir aujourd'hui.«Une grosse partie du coût de construction d'une maison est le terrain et les coûts d'infrastructures. Les gens paient les taxes selon la dimension de la façade. Si un propriétaire habite dans une maison de 40 pi de large, il paie beaucoup plus que la personne qui habite dans une maison de 10 pi», dit Avi Friedman.

Les maisons étroites construites dans l'île de Montréal ont deux caractéristiques: soit elles ont été construites il y a plusieurs décennies, soit elles sont en copropriété.

«En général, dans la ville de Montréal, le règlement stipule depuis les années 60 que la dimension minimale d'une maison doit être de 18 pi, explique Avi Friedman. La seule manière de construire plus petit que ça, c'est d'avoir un titre de copropriété.»

C'est ce que l'architecte a fait en créant avec son collègue Witold Rybczynski le concept de Maison évolutive en 1990. Il s'agit d'une maison unifamiliale en rangée dont la façade est de 14 pi.

Pour Avi Friedman, les maisons étroites sont une réponse aux changements démographiques et à l'étalement urbain. Il suggère de regarder ce qui se faisait avant pour imaginer la ville de demain. «Je pense que nous devons regarder ce modèle et faire des choses plus modernes. C'est un retour vers le futur», dit-il en riant.

La façade de cette maison de Londres ne... (Photo Hélène Binet, fournie par Boyarsky Murphy architects) - image 2.0

Agrandir

La façade de cette maison de Londres ne fait que 10 pi, mais la construction de quatre étages s'élagit à mesure qu'on progresse à l'intérieur.

Photo Hélène Binet, fournie par Boyarsky Murphy architects

D'autres maisons étroites

Silver House, Londres

La façade de cette maison de Londres ne fait que 10 pi, mais la construction de quatre étages s'élargit à mesure qu'on progresse à l'intérieur. Les architectes Boyarsky Murphy l'ont installée sur un site où se trouvait autrefois une étable et qui était laissé vacant depuis des années.Eels Nest, Los Angeles 

Cette maison de 15 pi de largeur est une création de la firme Anonymous Architects, qui l'a installée sur le site d'une ancienne maison. L'intérieur a été pensé de manière à maximiser l'apport de lumière naturelle, explique l'architecte Simon Storey.

Keret House, Varsovie 

Avec ses 122 cm de façade, la maison qui serait la plus étroite du monde est davantage un projet artistique qu'une véritable résidence. Réalisée par l'architecte Jakub Szczęsny, elle devait au départ servir de résidence à des écrivains de passage dans la ville, mais est depuis davantage devenue un attrait touristique.

Singel 166, Amsterdam

La ville néerlandaise compte son lot de maisons étroites. Située aux abords du canal Singel, cette maison attire bon nombre de touristes avec sa façade d'un peu plus de 3 pi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Vivre à l'étroit

    Architecture

    Vivre à l'étroit

    Une petite maison qui a jadis abrité un barbier attire l'oeil des passants, avenue Henri-Julien à Montréal. Avec sa façade qui fait moins de 12 pi de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer