Recul du cinéma en salles au Canada

La fréquentation en salles de cinéma a chuté de 18 % chez les Canadiens de mars... (PHOTO DIGITAL VISION/THINKSTOCK)

Agrandir

PHOTO DIGITAL VISION/THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La fréquentation en salles de cinéma a chuté de 18 % chez les Canadiens de mars 2014 à mars 2015 par rapport aux 12 mois précédents.

C'est ce qu'indique une étude menée par ERm Research pour le compte de Téléfilm Canada et de la Movie Theatre Association of Canada.L'étude a été réalisée à partir d'un sondage auprès de 1870 personnes dans tout le pays. Comme première conclusion, Téléfilm Canada affirme que le visionnement de films, toutes plateformes confondues, est en hausse. Mais il reste que 81 % des films sont consommés à la maison.

Intitulée Statistiques de fréquentation des salles de cinéma (Canada), l'étude de ERm Research révèle que 28 % des répondants ont indiqué que leur fréquentation des salles de cinéma était en baisse, alors que seulement 10 % ont indiqué qu'elle était en hausse. De là un changement net de - 18 %, selon le rapport.

Par tranche d'âge, c'est chez les 65 ans et plus que la chute est la plus importante, soit 33 % de moins, suivi du groupe des 45-54 ans, chez qui on enregistre une baisse de fréquentation de 27 %. Une hausse de fréquentation (gain net de 1 %) est enregistrée dans un seul groupe, celui des 13-17 ans. Le taux de fréquentation est stable chez les 18-24 ans. Dans toutes les autres tranches d'âge, on note des baisses de fréquentation.

«Les salles de cinéma font face à une concurrence de plus en plus forte en raison de l'accessibilité grandissante des films sur des plateformes à la maison et des préférences des consommateurs qui ne cessent d'évoluer», dit le rapport.

À preuve, la proportion de Canadiens abonnés à Netflix a «augmenté de façon marquée», à 41 %, par rapport à 33 % dans la période de 12 mois précédente.

Il semble que le coût des sorties soit aussi un facteur déterminant dans le fait que les Canadiens fréquentent moins les salles de cinéma. Lorsqu'on leur demande quelles sont les raisons invoquées pour ne pas aller voir des films au cinéma, le coût des sorties arrive en effet au premier rang. Suivent un nombre insuffisant de films suscitant l'intérêt des spectateurs, un nombre insuffisant de films qu'on juge nécessaire de voir en salles, une préférence à rester à la maison, le désir d'éviter les foules et le manque de temps.

Deux tiers des Canadiens

Au chapitre des bonnes nouvelles, on peut dire qu'au cours de la période de 12 mois étudiée, 20,3 millions de Canadiens de 13 ans et plus, soit les deux tiers de la population, sont allés au moins une fois dans une salle de cinéma. La moyenne est de 5,1 films par individu par année.

Phénomène intéressant, ce sont les cinéphiles considérés comme les grands spectateurs (ceux qui voient 10 films ou plus par année) qui achètent la plupart des billets, soit 60 % de toutes les entrées en salles.

En ce qui concerne les genres, c'est la comédie qui arrive au premier rang. Invités dans un autre sondage à donner une note sur 10 quant à leur intérêt moyen par genre, les répondants ont accordé une note de 7,6 à la comédie, 7,5 aux films d'action et d'aventure, 7,3 aux films dits mystère ou policiers et 7,1 aux drames.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer