2011: The Artist de Michel Hazanavicius

Jean Dujardin et Bérénice Beko dans The Artist.... (Photo fournie par la production)

Agrandir

Jean Dujardin et Bérénice Beko dans The Artist.

Photo fournie par la production

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La réussite de ce film en noir et blanc (et muet!), célébré autant à Cannes qu'aux Oscars (cinq statuettes lui furent attribuées: film, réalisation, acteur, costumes et musique), est à la hauteur du pari très casse-gueule que s'est lancé Michel Hazanavicius, réalisateur des comédies OSS 117.

Elle tient aussi à ces multiples références au premier âge d'or du cinéma hollywoodien, tout autant qu'au charme d'interprètes, Jean Dujardin et Bérénice Bejo en tête, qui s'amusent comme larrons en foire.

Campé à la fin des années 20 dans la capitale mondiale du cinéma, le récit tient à la fois de Singin' in the Rain et de A Star is Born.

Au-delà de l'exercice de style, et du pari esthétique qui en découle (fort bien relevé), ce film délicieusement anachronique emprunte les allures d'une expérience ludique. On ne peut que craquer.

Lundi 19 mai 21h à Télé-Québec.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer