A Monster Calls: de beauté et de larmes ***1/2

La PresseSonia Sarfati 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sonia Sarfati
La Presse

Synopsis: Conor (Lewis MacDougall) est un garçon anglais de 12 ans. À la maison, sa mère (Felicity Jones) se meurt du cancer. À l'école, il est victime d'intimidation. Son père? Parti. Sa grand-mère (Sigourney Weaver)? Méchante. Ses nuits? Pleines d'un cauchemar où règne un monstre (Liam Neeson) qui ressemble à un arbre. Le géant va lui raconter trois histoires. Puis Conor, dont l'imaginaire vivide se décline dans des dessins, devra lui en «offrir» une.

... (IMAGE FOURNIE PAR FOCUS FEATURES) - image 1.0

Agrandir

IMAGE FOURNIE PAR FOCUS FEATURES

Juan Antonio Bayona sait vous manipuler. Il veut vos larmes et il les aura. Il y est parvenu, de façon inattendue, avec le drame d'horreur The Orphanage et, de manière moins étonnante, dans le film-catastrophe The Impossible. Il remet ça avec A Monster Calls.

Mais attention: le réalisateur espagnol, l'un des protégés de Guillermo del Toro (il y a d'ailleurs un écho du Labyrinthe de Pan dans cette oeuvre), ancre ses histoires dans un terreau contenant aussi terreur et/ou tension. Il évite ainsi de sombrer dans le pur larmoyant.

Inspirée du livre de Patrick Ness, cette fable gothique - dont le problème sera de se trouver un public: très sombre pour les enfants; tenant trop (?) du «conte» pour les adultes - est, visuellement, d'une beauté qui transporte.

On ajoute la voix d'outre-tombe de Liam Neeson, le talent brut du jeune Lewis MacDougall (une découverte), celui de Sigourney Weaver (celle qui peut tout dire sans prononcer un mot) et celui de Felicity Jones (de Rogue One - A Star Wars Story, on appelle ça de la polyvalence), et on débouche sur un drame familial; mais aussi sur un hommage fort et beau à l'imagination et à la puissance des histoires.

Le réalisateur creuse ainsi une troisième fois le sillon riche de la relation entre une mère et son fils, et le thème de la famille en péril. Remettra-t-il cela avec la suite de Jurassic World, dont il est à la barre? À suivre en 2018.

***1/2

A Monster Calls (V.F.: Quelques minutes après minuit). Drame fantastique de Juan Antonio Bayona. Avec Lewis MacDougall, Liam Neeson, Felicity Jones. 1h48.

> Consultez l'horaire du film




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer