De Palma: sexe, sang, cinéma ****

La PresseMaude L'Archevêque 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Artiste visionnaire pour les uns, technicien misogyne pour les autres, Brian De Palma s'est imposé au cours de sa longue carrière comme l'une des figures les plus polarisantes du cinéma américain. Le nouveau documentaire De Palma propose une incursion remarquable dans la vie et l'oeuvre du cinéaste, aussi connu pour sa virtuosité technique que pour sa fascination pour la chair et le sang.

Les réalisateurs Noah Baumbach et Jake Paltrow ont construit leur documentaire à partir d'extraits d'une entrevue-fleuve avec De Palma dans laquelle le réalisateur de Carrie et de Dressed to Kill répond à leurs questions avec un franc-parler et une lucidité peu communs. En ressort non seulement le portrait d'un extraordinaire faiseur d'images, mais aussi celui d'une industrie et d'un moment, celui du Nouvel Hollywood qui a aussi révélé les Scorsese, Coppola et Spielberg que l'on sait.

Entre deux anecdotes de tournage truculentes, De Palma revient sur ses relations souvent tendues avec les studios, sur ses combats contre les censeurs. Mais c'est surtout du cinéma en tant que pratique qu'il est question ici. Dans les mots de De Palma, les scénarios deviennent des problèmes à résoudre, les plans ont l'air d'arriver par inférence logique, le suspense est une construction géométrique...

Et, au-delà des propos toujours intéressants du réalisateur, ses images. Pourtant déjà vues, hors contexte, écourtées, leur force n'est que mise en exergue par la brièveté et l'abondance des extraits présentés.

De Palma... (Image fournie par Remstar) - image 2.0

Agrandir

De Palma

Image fournie par Remstar

Ces images forment en elles-mêmes une défense passionnée du cinéma de De Palma, et ne laissent aucun doute sur les sentiments que lui vouent Noah Baumbach et Jake Paltrow - que l'on n'entend par ailleurs jamais dans le film.

Fait par des passionnés pour des passionnés, De Palma est un documentaire essentiel pour tous ceux qui s'intéressent au cinéma, à ses formes, à son histoire. 

Rétrospective au Cinéma du Parc

Puisqu'il est à peu près impossible de regarder De Palma sans avoir l'envie de revisiter les films du réalisateur, le Cinéma du Parc propose une petite rétrospective de l'oeuvre du cinéaste en conjonction avec la sortie du documentaire. Six films seront présentés: CarrieBlow OutCarlito's Way, l'opéra rock Phantom of Paradise et les thrillers hitchcockiens Obsession (mettant en vedette Geneviève Bujold) et Dressed to Kill

* * * *

De Palma. Documentaire dNoah Baumbach et Jake Paltrow. Avec Brian De Palma. 1h47.

> Consultez l'horaire du film

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer