Un film sur un ancien négociateur cri

Au début des années 70, Billy Diamond (deuxième... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Au début des années 70, Billy Diamond (deuxième à partir de la gauche) a pris part aux négociations avec le gouvernement de Robert Bourassa (à gauche) entourant les accords ayant mené à la convention de la Baie-James et du Nord québécois.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

La maison de production Lyla Films planche sur un projet de long métrage racontant l'histoire de Billy Diamond, ancien chef de la communauté crie de Waskaganish et négociateur des accords de la Baie-James, a appris La Presse.

Intitulé Chief (Le chef), le film sera réalisé par Benoit Pilon (Ce qu'il faut pour vivre, Décharge) et Thom Richardson (coscénariste) d'après une biographie de M. Diamond publiée en 1989 par le journaliste et auteur ontarien Roy MacGregor.

«C'est une histoire fascinante, dit avec enthousiasme la productrice Lyse Lafontaine. À travers l'histoire de M. Diamond, on voit le grand choc culturel entre les Cris et les Blancs. M. Diamond a vite appris à travailler et négocier avec les outils des Blancs, c'est-à-dire les avocats, pour faire entendre ses droits.»

Négociés durant la première moitié des années 70 avec le gouvernement de Robert Bourassa, les accords ayant mené à la convention de la Baie-James et du Nord québécois se sont conclus par les grands développements des ressources hydrauliques, minérales et forestières du territoire en échange de compensations financières, de droits exclusifs de chasse et pêche, et d'une plus large autonomie des Cris et des Inuits.

Le film se déroulera en français, en anglais et en cri, précise Lyse Lafontaine. Elle ajoute qu'on suivra l'évolution de la carrière de Billy Diamond, mort le 30 septembre 2010. «On verra à travers son histoire comment il a failli se perdre à force de vivre dans le sud et comment il a réussi à se retrouver», dit la productrice.

Le projet est encore à l'étape de l'écriture.

Le fond du baril

Lyla Films travaille aussi sur un autre projet, à savoir la comédie sociale Le fond du baril de Yan Lanouette Turgeon (Roche Papier Ciseaux). Dans ce cas-ci, le scénario est entièrement écrit et déposé à la production.

«Le film raconte l'histoire d'un agent d'immeubles qui, à la suite d'un creux professionnel, se retrouve au coeur d'aventures avec la mafia russe, lance Mme Lafontaine avec un sourire. J'aime beaucoup le travail de Yan, qui a un sens de l'humour absurde.»




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer