À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      L'après-Louis Cyr: une immense tragédie

      Le film sur Louis Cyr pourrait bien avoir une suite. Christian Larouche songe... (Photo fournie par Films Séville)

      Agrandir

      Photo fournie par Films Séville

      Partage

      Partager par courriel
      Taille de police
      Imprimer la page

      Le film sur Louis Cyr pourrait bien avoir une suite. Christian Larouche songe en effet à produire un long métrage sur la fille du célèbre homme fort, Émiliana Cyr-Aumont, dont la vie fut une immense tragédie.

      «Il n'y a rien de commencé encore. On attend de voir si le film sur Louis Cyr fonctionne. Mais en effet, il y a toute une histoire à raconter», lance le patron de Christal Films.

      Cette histoire, c'est celle d'une femme que son mari a fait passer pour folle afin de mettre la main sur l'héritage du beau-père. Une histoire que Christian Larouche décrit comme de l'«Alys Roby "».

      Selon ce qu'on sait, Xénon Maxime Aumont, gendre de Louis Cyr et médecin de profession, aurait fait interner sa femme Émiliana à deux reprises à l'hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu - où elle finira par mourir dans l'isolement le plus total.

      Même si la chose reste difficile à prouver, il est probable que ce geste ait été motivé par des raisons financières. C'est du moins ce qu'avance l'écrivain Paul Ohl, qui évoque ce sombre épisode dans la première version de son livre sur Louis Cyr. «Elle venait de déshériter son mari, dit-il. Et il connaissait personnellement les gens qui dirigeaient Saint-Jean-de-Dieu à l'époque. Je pense qu'il a fait jouer ses relations.»

      L'histoire ne s'arrête pas là. Une fois sa femme internée, le Dr Aumont aurait demandé à ses trois fils de se désister du testament familial. Deux d'entre eux auraient accepté de signer. Le troisième, Valmont, aurait refusé. Quatre mois plus tard, il se retrouvait à son tour à l'asile, où il mourra à peine un an et demi plus tard.

      Des carnets révélateurs

      Ces faits méconnus ont été découverts par Paul Ohl pendant qu'il préparait sa biographie. N'eût été une boîte oubliée, contenant des archives familiales et achetée pour 10$ dans un encan du Iégor de Saint-Hippolyte, personne n'aurait retrouvé les carnets personnels d'Émiliana, où elle confie les sévices que lui faisait endurer son mari. «Il est question de menaces de mort et de violence conjugale. C'est terrible», raconte l'écrivain. De fil en aiguille, M. Ohl aurait ensuite réuni les pièces du puzzle.

      Pourquoi tant de haine? Pourquoi tant d'intrigues? C'est la question que plusieurs se posent. Paul Ohl avance que le Dr Aumont avait un problème de drogue (morphine?) et qu'il avait besoin d'argent pour «nourrir» sa dépendance. L'écrivain et sa femme ont aussi tenté d'accéder aux archives médicales de Saint-Jean-de-Dieu (aujourd'hui le centre hospitalier Louis-H. Lafontaine) pour en savoir plus sur les traitements subis par Émiliana. Mais leurs demandes sont restées lettre morte.

      Il y a une dizaine d'années, M. Ohl a retracé l'une des deux descendantes connues d'Émiliana Cyr-Aumont. Cette dernière aurait été extrêmement choquée d'apprendre ces monstrueux secrets familiaux, d'autant qu'elle avait hébergé le Dr Aumont à la fin de sa vie. «Ce fut une rencontre très pénible», se souvient l'écrivain.

      Sans surprise, la dame tient aujourd'hui à garder l'anonymat et à rester en paix, loin des médias. Quant à l'autre descendante de Louis Cyr, elle vivrait en recluse dans la région de Saint-Jean-de-Matha, mais reste introuvable.

      Du bonbon pour un film? Parlez-en au scénariste du film sur Louis Cyr, Sylvain Guy, qui n'attend qu'un feu vert pour se mettre à l'ouvrage.

      «J'ai déjà trouvé mon angle, lance M. Guy. C'est une histoire sombre. Mais il y a une façon d'en extraire la lumière. Je n'en dirai pas plus...»

      Louis Cyr - L'homme le plus fort du monde

      Cote La Presse

      Au tournant du XXe siècle, Louis Cyr, ouvrier canadien-français doté d'une force physique inouïe, quitte sa famille et son emploi dans une usine de...
      Fiche du film
      Partager

      lapresse.ca vous suggère

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer