À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Les Mondes de Ralph

      Wreck-It Ralph

      Résumé

      Ralph, démolisseur colérique dans un jeu vidéo qui aura bientôt 30 ans, rêve d'être un héros comme son collègue, le réparateur Felix. Sa jalousie le pousse à transgresser la loi des arcades en entrant dans un autre jeu, afin d'obtenir la médaille du mérite qui ferait enfin de lui un être admiré et aimé. Sous les ordres de la sergente Calhoun, qui combat avec ses hommes des insectes géants extraterrestres, Ralph décroche le précieux trophée, avant d'être parachuté par une des bestioles monstrueuses à l'intérieur d'un jeu de courses automobiles pour filles. Dans ce décor tapissé de sucreries, l'intrus se fait voler sa médaille par le bogue féminin Vanellope, qui en a besoin pour s'inscrire à la prochaine compétition. Apprenant que cette petite était interdite de course en raison de son affichage vidéo instable, Ralph accepte d'être son entraîneur, au grand dam du machiavélique roi des bonbons. Pendant ce temps, Felix fait équipe avec Calhoun afin de capturer l'insecte extraterrestre, qui menace de se multiplier dans le jeu de courses et de rendre inopérant tout l'univers des arcades.

      Cote La Presse

      3/5

      Votre cote 71 votes

      3.9/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Les Mondes de Ralph

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2012-11-02

      Classement : Général

      Pays : États-Unis

      Distributeur : Buena Vista

      Date de sortie en DVD : 2013-03-05

      Genre : Film d'animation

      Durée : 101 min.

      Année : 2012

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Rich Moore

      Montage : William J. Caparella

      Scénario : Phil Johnston,Jennifer Lee

      Musique : Henry Jackman

      Voix : John C. Reilly,Jane Lynch,Sarah Silverman,Alan Tudyk,Rachel Harris,Ed O'Neill,Jack McBrayer

      ACTEURS

      Critique

      Wreck-It Ralph : manque de fantaisie

      Josée 
      Josée Lapointe

      Ce n'est pas la première fois que l'univers des jeux vidéo est utilisé au cinéma, mais 30 ans après Tron, Les mondes de Ralph permet de mesurer l'évolution spectaculaire des moyens technologiques. Les images binaires et hachurées sont devenues souples, les couleurs sont chatoyantes, et l'effet 3D permet littéralement d'entrer dans les jeux - le rêve de tout amateur.

      C'est de loin l'aspect le plus intéressant de ce nouveau film d'animation de Disney. On y suit la quête de Ralph, qui tient depuis 30 ans le rôle du méchant qui détruit tout dans le jeu vidéo Fix-it Felix, mais qui n'en peut plus d'être mis à l'écart une fois sa journée de travail terminée. Son objectif: se joindre à la gang qui fait la fête dans un penthouse pendant que lui dort dans un dépotoir.

      Pour prouver que ce n'est qu'un rôle et qu'il peut lui aussi être gentil - la scène chez les Méchants Anonymes est amusante, dommage qu'on n'exploite pas ce filon davantage -, il doit obtenir une médaille et trouver le jeu qui lui permettra d'en gagner une. Ralph passera ainsi d'un monde à l'autre, transitant toujours par une espèce de gare centrale où tous les personnages de jeu, de Donky Kong à Pac Man, se croisent. Mais chaque fois qu'il entrera dans un nouvel univers, il créera catastrophe sur catastrophe, jusqu'à ce qu'il arrive dans un jeu vidéo de style japonais, Sugar Rush, et rencontre Vanelope, une «anomalie» qui elle aussi est rejetée. Ils apprendront à se connaître et feront équipe pour atteindre leur but: lui, avoir sa médaille, elle, finir une course et être enfin reformatée.

      L'idée de nous montrer l'envers des jeux vidéo et de montrer les personnages comme des comédiens interprétant un rôle est intéressante, bien sûr, et les nombreux clins d'oeil raviront les amateurs de jeux de tous âges, les vieux nostalgiques comme les jeunes maniaques. On est aussi fasciné par les décors élaborés plus vrais que vrai, les textures, les poursuites et les courses haletantes. Mais depuis Histoire de jouets, le cinéma d'animation a souvent donné vie à des objets - et même à des cauchemars, comme dans Monster Inc. Et jamais on ne sent dans Les mondes de Ralph un attachement aussi spontané pour les personnages qui s'animent devant nous.

      En fait, seule la relation entre Ralph et Vanelope - incarnés avec justesse par Philippe Laprise et Catherine Brunet - fonctionne, touchante mais tombant malheureusement dans le mélo. Parmi la flopée de personnages secondaires sans relief, Sa Sucrerie, visage à deux faces rappelant Alice au Pays des merveilles et joué avec toute la folie nécessaire par Benoît Brière, est juste assez inquiétant et le seul à vraiment se démarquer. Finalement, l'ensemble du film manque étonnamment de fantaisie, comme si les créateurs pensaient que le fait d'entrer dans un univers qui passionne des millions de fans était suffisant pour rendre les personnages crédibles et attachants.

      Si on ne s'ennuie pas un instant dans Les mondes de Ralph, malheureusement, on ne sourit pas souvent. Et au-delà des prouesses techniques et de la magnificence de certaines séquences, on cherche encore ce qui pourrait redonner le goût d'y revenir.

      * * *
      Wreck-It Ralph (Les mondes de Ralph). Film d'animation de Rich Moore. Avec les voix françaises de Philippe Laprise, Catherine Brunet et Benoît Brière. 2h22.

      publicité

      Commentaires ( 1 ) Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (1)

      Commenter cet article »

      • Personnellement j'estime ce film au même niveau que les meilleures productions de Pixar (d'ailleurs le producteur John Lasseter était avant chez Pixar et nous a donné Toy Story, Cars, ...). Les "vieux" comme moi qui ont connu la grande époque des arcades et des jeux 8-bits vont retomber en enfance. Plusieurs critiques disent "on aurait aimé plus de ci, plus de ça" mais au final le film réussit à trouver l'équilibre dans une histoire bien racontée. Exceptionnellement ce film vaut la peine d'être vu en 3D.

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires