Des danseurs qui font pop

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Los Angeles) Comme des milliers de danseurs venus de partout dans le monde, les Québécois Daniel Dory, Kim Gingras, Vincent-Olivier Noiseux et les jumelles Jenny et Jayme Rae Dailey ont déménagé à Los Angeles dans l'espoir d'y vivre leur rêve américain.

La Cité des Anges est en effet la ville où il faut être si l'on espère obtenir des contrats réguliers avec les plus grandes stars de la pop - les Beyoncé, Ricky Martin, Mariah Carey et Jennifer Lopez, pour lesquels l'un ou l'autre de ces pros québécois a déjà dansé.

«Il fut une époque où il y avait beaucoup de films qui se tournaient à New York et de danseurs qui y vivaient. Maintenant, tout a migré à Los Angeles. C'est ici que tout se passe depuis quelques années», indique Vincent-Olivier Noiseux.

Il y a quatre ans, ce danseur originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu a décidé de s'établir en Californie pour tenter sa chance auprès des stars internationales.

«Je ne connaissais pas l'industrie à L.A., confie-t-il. J'y avais suivi des cours, mais je n'avais jamais été dans le circuit professionnel. C'est sûr que j'étais soucieux: combien de temps allais-je attendre avant de travailler, de me faire un nom?»

Quelques mois plus tard, Vincent-Olivier était rassuré: il n'était pas de trop à Los Angeles! À peine un mois après son arrivée, il décrochait un contrat avec Ricky Martin. Cela fait maintenant quatre ans qu'il danse avec le Portoricain, entre autres vedettes.

Happy few

Idem pour sa conjointe de l'époque, Kim Gingras, qui a déménagé en même temps que lui.

«À un moment donné, nous avions pas mal fait tout ce que nous pouvions faire au Canada. On avait besoin d'un nouveau défi», dit Kim Gingras, qui vient d'intégrer l'équipe de Jennifer Lopez et qui était l'une des danseuses de la dernière tournée de Beyoncé.

Vincent-Olivier et Kim peuvent aujourd'hui se vanter d'apparaître régulièrement à la télévision aux côtés des chanteurs les plus populaires. Or, même s'ils font partie des happy few qui foulent les scènes du monde entier, leurs conditions de travail demeurent peu avantageuses.

«Un danseur qui travaille de façon régulière va probablement gagner de 40 000 à 45 000$», explique Vincent-Olivier Noiseux. Un salaire bien supérieur à celui du danseur moyen, soit. Le jeune homme avoue toutefois qu'il panique parfois en pensant à son avenir. «Je suis à un âge où je travaille beaucoup, je ne suis pas dans un pétrin financier, mais le jour où je vais être capable d'acheter une maison ou de subvenir aux besoins d'une famille va-t-il arriver? Je me pose la question.»

Les deux artistes s'entendent pour dire que leur vie ne se compare en rien à celle des gens riches et célèbres pour qui ils travaillent. «Même si je danse aux Grammy Awards, je ne fais pas le tapis rouge et je ne suis pas invité à l'après-party, explique Vincent-Olivier, 30 ans. Je suis en répétition, on sue, on se fait mal. On est là pour danser, on n'est pas là pour être devant les caméras.»

«Être en tournée, ça peut être un peu plus glamour, parce que tu voyages partout dans le monde, tu vis dans de beaux hôtels et tu es bien traité, ajoute Kim, 29 ans. L'équipe de Beyoncé est excellente, je le referais n'importe quand. Mais en général, c'est difficile. On est jugé sur son apparence. Ça peut vraiment être rough, et il y a beaucoup de hauts et de bas.»

Daniel Dory et les jumelles Jenny et Jayme Rae Dailey sont dans la même situation. Ces Québécois décrochent eux aussi de beaux contrats: Daniel est actuellement en tournée avec Ricky Martin, tandis que Jayme Rae est à Las Vegas pour le spectacle de Mariah Carey. «Il y avait beaucoup de filles à l'audition, explique la danseuse de 26 ans. Peut-être 500 filles, sinon plus. Et ils en choisissaient quatre.»

La chorégraphe Geneviève Dorion-Coupal (Star Académie, Cirque du Soleil, Véronic DiCaire), établie à Montréal, a beaucoup travaillé avec ces danseurs avant qu'ils ne déménagent en Californie.

«Quand on a leur chance, il faut se bourrer la face dedans parce que ça ne durera pas 15 ans. C'est très court comme carrière. Une dizaine d'années, je dirais. Bien sûr, tu peux danser jusqu'à 40 ou 45 ans, mais pas pour ce type de danse à saveur urbaine et commerciale. Un artiste aux Music Awards ne voudra pas être accompagné d'une dizaine de danseurs de 40 ans. Ça ne looke pas», explique-t-elle.

Malgré la précarité et les désagréments du métier, ces danseurs sont heureux de faire ce qu'ils font. «C'est important de s'arrêter et de réaliser la chance que nous avons, dit Vincent-Olivier Noiseux, assis sur une plage de Venice Beach. Je ne le tiens tellement pas pour acquis. Dans ma tête, je n'arrive pas encore à croire que je suis rendu là. Je l'apprécie énormément.»

Daniel Dory... (Photo: Mathieu Waddell, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Daniel Dory

Photo: Mathieu Waddell, La Presse

QUELQUES DANSEURS

DANIEL DORY

28 ans

Expériences: Il est en tournée avec Ricky Martin et a déjà partagé la scène avec Rihanna, Lady Gaga, Jennifer Lopez, Keyshia Cole et Queen Latifah.

Plus beau souvenir: «Le vidéoclip G.U.Y. de Lady Gaga. Pendant les répétitions, je voyais qu'elle me regardait beaucoup danser. Je commençais à me dire qu'elle ne m'aimait pas. Finalement, elle est venue me dire qu'elle voulait que je sois son partenaire dans le clip.»

Casting: «À Los Angeles, le look était très important. Si pour Ricky Martin, ils cherchent deux blonds, un Black et un Asiatique, tu n'auras pas la job si tu n'es pas dans cette catégorie.»

Kim Gingras... (Photo: Mathieu Waddell, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Kim Gingras

Photo: Mathieu Waddell, La Presse

KIM GINGRAS

29 ans

Expériences: Elle est une des danseuses de Jennifer Lopez et a fait la dernière tournée de Beyoncé. Elle danse régulièrement dans les émissions comme celle d'Ellen DeGeneres et dans les galas.

Rêve: «J'aimerais beaucoup créer et chorégraphier. Je le faisais un peu au Québec, mais j'ai mis ça de côté pour me concentrer sur la danse à Los Angeles.»

Casting: «Je suis une grande à la longue chevelure rousse. Je suis super bien dans ma féminité, donc ça ne me dérange pas de jouer la carte de la séduction. Pour ce qui est de la danse, je dis qu'il faut être le plus polyvalent possible.»

Jean-Philippe Dubé... (Photo: Mathieu Waddell, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Jean-Philippe Dubé

Photo: Mathieu Waddell, La Presse

JEAN-PHILIPPE DUBÉ

23 ans

Expériences: Les émissions Glee, Dancing With The Stars, Ellen DeGeneres et The Voice, le film Descendants de Disney, Meghan Trainor, Ariana Grande, Fergie, Daft Punk

Plus beau souvenir: «L'appel de mes agents pour me dire que j'avais décroché un rôle dans Glee. Je me souviens de ce que je portais, d'où j'étais et même de quelle température il faisait!»

Casting: «Avec ma baby face, je joue souvent un adolescent. Disons que j'ai le sourire aux lèvres pour la plupart des contrats!»

Vincent-Olivier Noiseux... (Photo: Mathieu Waddell, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Vincent-Olivier Noiseux

Photo: Mathieu Waddell, La Presse

VINCENT-OLIVIER NOISEUX

30 ans

Expériences: Les tournées de Ricky Martin, Jennifer Lopez et Nicki Minaj, le spectacle de la mi-temps du Super Bowl avec Katy Perry, des contrats de danse pour Beyoncé, Christina Aguilera, Alicia Keys, Ke$ha, etc.

Plus beau souvenir: «Lorsque j'ai fait le premier show de ma première tournée. C'était avec Ricky Martin, à São Paulo, au Brésil. Je vais toujours me rappeler le sentiment que j'ai eu lorsque les lumières se sont éteintes, que la musique a commencé et que la foule s'est mise à crier. Sentiment d'accomplissement incroyable!»

Rêve: Danser pour Janet Jackson.

Jenny Dailey... (Photo: Mathieu Waddell, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Jenny Dailey

Photo: Mathieu Waddell, La Presse

JENNY DAILEY

26 ans

Expériences: Step Up 5, The Voice, X Factor, The Wendy Williams Show, Chris Brown, Pharrell Williams, Nick Jonas, Nicki Minaj, Jennifer Lopez, Jennifer Hudson, Lil Wayne, Pitbull, Iggy Azalea et T.I.

Plus beau souvenir: «C'était vraiment quelque chose de danser pour Chris Brown aux Soul Train Awards. Il a fait un medley de ses succès et ça m'a rappelé mon enfance.»

Rêve: «Partir en tournée avec un artiste de haut calibre. Et danser à l'émission d'Ellen DeGeneres, parce que je l'adore.»

Casting: «Les chorégraphes me choisissent lorsqu'ils cherchent une danseuse sexy, athlétique et polyvalente.»

Algaë Kounkou... (Photo: Mathieu Waddell, La Presse) - image 7.0

Agrandir

Algaë Kounkou

Photo: Mathieu Waddell, La Presse

AGLAE KOUNKOU

23 ans

Expériences: La tournée promotionnelle de Carly Rae Jepsen, des vidéoclips de Katy Perry, les films Descendants de Disney et Annie, l'émission Glee, et des contrats de danse pour Hilary Duff, Nick Jonas, Nicki Minaj et Ricky Martin.

Plus beau souvenir: «Lorsque j'ai eu la chance de travailler avec Katy Perry pour son vidéoclip This Is How We Do. C'était un long processus d'auditions, avec un grand nombre de danseuses. Je suis très fière d'avoir été sélectionnée.»

Casting: «On m'engage souvent quand on recherche des danseurs d'une certaine ethnicité.»

Jayme Rae Dailey... (Photo: Mathieu Waddell, La Presse) - image 8.0

Agrandir

Jayme Rae Dailey

Photo: Mathieu Waddell, La Presse

JAYME RAE DAILEY

26 ans

Expériences: Mariah Carey au Caesars Palace, Jennifer Lopez aux American Music Awards, le spectacle de la mi-temps du Super Bowl avec Katy Perry, le film Step Up 5, Nicki Minaj, Chris Brown, Pharrell Williams, Pitbull, LL Cool J, la tournée de Keyshia Cole

Plus beau souvenir: «Le tournage du film Step Up 5 à Vancouver et Las Vegas avec ma jumelle, Jenny, ainsi que la tournée européenne pour Keyshia Cole.»

Mot de la fin: «J'espère que nous arrivons à montrer aux autres danseurs montréalais que tout est possible. Si j'y suis arrivée, vous le pouvez vous aussi!»

Danny Amaral De Matos... (Photo: Mathieu Waddell, La Presse) - image 9.0

Agrandir

Danny Amaral De Matos

Photo: Mathieu Waddell, La Presse

DANNY AMARAL DE MATOS

24 ans

Expériences: En tournée mondiale avec la plus grande star pop en Asie, A Mei., America's Got Talent, Glee, Beyoncé. «Et j'étais le panda de Miley Cyrus.»

Rêve: «Il y a un an, j'aurais dit Beyoncé. Maintenant que c'est fait, j'aimerais danser pour Stromae, Christine and the Queens et P!nk.»

Mot de la fin: «J'aimerais remercier Jessica Lallitto, Pierre Bouthier, Stéphanie Decourteille et Naomie Barolette. Aussi, j'aimerais dire aux danseurs du Québec que si votre rêve est de danser pour un artiste à l'extérieur de la province, c'est possible.»

Diana Diaz... (Photo: fournie par l'artiste) - image 10.0

Agrandir

Diana Diaz

Photo: fournie par l'artiste

DIANA DIAZ

32 ans

Expériences: Les Grands Ballets canadiens de Montréal, Viva Elvis à Las Vegas, RUBBERBANDance Group, la comédie musicale Dirty Dancing à Toronto, Mötley Crüe

Rêve: «Être actrice de films d'action à Hollywood et avoir une influence positive sur le monde à travers Youth Yoga, un de mes projets.»

Casting: «On m'engage habituellement pour des contrats de danseuse sexy et athlétique, et aussi lorsqu'on recherche des danseuses polyvalentes, qui peuvent faire autant du ballet que du hip-hop.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer