375e de Montréal: un gros party au Centre Bell!

Guy A. Lepage animera le spectacle d'envergure pour... (Photo Graham Hughes, archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Guy A. Lepage animera le spectacle d'envergure pour fêter le 375e de Montréal.

Photo Graham Hughes, archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On parle du 375e anniversaire de Montréal depuis un bout de temps, mais curieusement, hormis l'illumination du pont Jacques-Cartier, aucun événement ne figurait au programme pour marquer la date de sa fondation par Paul de Chomedey et Jeanne Mance, le 17 mai 1642.

Les organisateurs des célébrations ont corrigé le tir, en annonçant un spectacle d'envergure pour fêter la métropole, animé par Guy A. Lepage et mis en scène par Serge Denoncourt.  Intitulé Bonne fête Montréal, et présenté au Centre Bell, le 17 mai 2017, la grande fête rassemblera plusieurs artistes populaires, venus de divers horizons, mais ayant tous une chose en commun: Montréal tatouée sur le coeur!

Les deux concepteurs ont eu carte blanche pour le choix des invités. «Tous des artistes qui ont chanté, habité, aimé et rayonné à Montréal», dit  Guy A. Lepage.  On retrouvera donc Louis-José Houde, Marie-Mai, Gad Elmaleh, Kim Richardson, Laurent Paquin Rufus Wainwright et sa soeur Martha, le groupe Dead Obies et l'éclectique musicien Boogat. Diane Dufresne chantera entre autres Parc Belmont (une chanson mythique, selon Denoncourt); Robert Charlebois reviendra à Montréal et Ariane Moffatt va rentrer encore une fois à Montréal. Guy A Lepage va créer un sketch spécialement pour l'occasion. Et bien d'autres invités et surprises sont à prévoir. 

L'Orchestre Métropolitain, sous la direction du maestro Yannick Nézet-Séguin, accompagnera ces artistes sur la scène. C'est notre «house band», rigole Lepage, en précisant aussi que «le spectacle sera festif et émotif, mais aussi signifiant et mémorable»: «Je veux que les 15 000 spectateurs sortent du Centre Bell en se disant: «J'y étais!»», résume Lepage qui met toujours la barre aussi haut.

«Ce sera un gros party, l'espace d'une soirée, pour redire qu'on aime cette ville tolérante, ouverte d'esprit et propice à la création», ajoute Denoncourt.   

«Montréal, c'est comme le théâtre, conclut le metteur en scène. C'est une ville pas très riche, ni toujours belle... mais elle provoque toujours l'émotion.»

_____________________________________________________________________________

Les billets sont en vente dès samedi 10h. Info: hahaha.com/evenko.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer