• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Elvis, il y a 40 ans: une légende plus vivante que jamais 

Elvis Presley, il y a 40 ans: une légende plus vivante que jamais

Le 20 janvier 1958, Elvis Presley débute son service... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le 20 janvier 1958, Elvis Presley débute son service militaire.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au milieu de l'après-midi du mardi 16 août 1977, Ginger Alden, dernière compagne d'Elvis Presley, trouve le King inanimé dans sa salle de bains. Tout de suite, on lui porte secours dans l'espoir de le réanimer. Trop tard. Elvis, le plus grand ambassadeur du rock'n'roll, est mort à 42 ans à Graceland, sa résidence de Memphis, au Tennessee. Quarante ans plus tard, la légende du King est toujours vivante. Quelques rappels, faits et chiffres.

La nouvelle de la mort d'Elvis s'est retrouvée... (Photo Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

La nouvelle de la mort d'Elvis s'est retrouvée à la une de La Presse du 17 août.

Photo Archives La Presse

Couverture de l'album G.I. Blues, paru dans la... (Photo tirée de l’internet) - image 1.1

Agrandir

Couverture de l'album G.I. Blues, paru dans la foulée de la sortie du film du même nom, en 1960

Photo tirée de l’internet

LE DERNIER CONCERT

Son tout dernier concert, Elvis Presley le donne le dimanche 26 juin 1977 devant quelque 18 000 spectateurs au Market Square Arena d'Indianapolis. C'était la dernière date d'une tournée amorcée le 17 juin à Springfield, au Missouri. À Indianapolis, Elvis interprète 21 chansons, selon le site internet setlist.fm. On y entend, See See Rider en ouverture, Love Me, Jailhouse Rock, It's Now or Never, Bridge Over Troubled Water, ainsi que Hound Dog et Can't Help Falling in Love en clôture. La tournée devait reprendre le... 17 août à Portland, dans le Maine.

À LA UNE MAIS...

La nouvelle de la mort d'Elvis se retrouve à la une de La Presse du 17 août. « Le rock n'roll a perdu son roi », indique le titre, surmonté d'une photo du chanteur en spectacle. Mais, selon la version du quotidien de la rue Saint-Jacques disponible sur le site de BAnQ, la nouvelle n'est pas jouée en manchette, loin de là. La Presse dépêchera néanmoins le journaliste Réjean Tremblay et le photographe Pierre McCann à Memphis. Ils montent à bord d'un appareil DC-8 rempli de 222 fans québécois en route pour le jour des funérailles (le 19 août).

UN MILLIARD D'ALBUMS ? VRAIMENT ?

Combien d'albums le King a-t-il vendu à ce jour ? Plus d'un milliard, tout supports confondus, assure le site de Graceland, qui ajoute que cette marque a été franchie en 1984. Mais certains sites contestent ce chiffre, (très longues) analyses à l'appui. Si le chiffre exact ne semble pas connu, de nouveaux albums sortent encore de nos jours. À preuve, l'album A Boy from Tupelo : The Complete 1953-55 Recordings le 28 juillet dernier.

1,7 MILLION

Elvis Story, spectacle de variétés créé et joué par Martin Fontaine, a été vu par quelque 1,7 million de personnes au cours de son histoire, relate le site internet du Capitole de Québec. De 1995 à 2007 puis en 2009 et 2010, le spectacle a été présenté à 1500 reprises tant au Canada qu'aux États-Unis, en France, en Chine et au Japon. Depuis 2013, le spectacle Elvis Experience a pris la relève avec autant de succès. Le 16 août, afin de souligner le 40e anniversaire de la mort du King, Elvis Experience deviendra symphonique pour un soir avec 80 musiciens et choristes, au Centre Vidéotron.

20 MILLIONS

En mai 2016, le blogue du site officiel de Graceland annonçait le passage imminent du 20 millionième visiteur de la maison depuis son ouverture au public en 1982. Construite en 1939, la résidence a été acquise par Elvis en 1957 (il avait 22 ans) au coût de 102 500 $. Toujours selon le blogue, 815 célébrités ont visité l'endroit.

Des noms ? Anna Kendrick, Michael Bublé, Robert Plant, de Led Zeppelin, Taylor Swift, etc. Le 30 juin 2006, le président George W. Bush et son épouse Laura faisaient visiter la propriété au premier ministre japonais de l'époque, Junichiro Koizumi, fan fini du King. Pour l'occasion, Priscilla et Lisa Marie Presley ont accueilli les prestigieux visiteurs.

150 MILLIONS

Sur le site officiel de Graceland, on affirme que ce site touristique favorise des retombées économiques d'environ 150 millions US  annuellement dans l'économie de la ville de Memphis. On s'appuie notamment sur le fait que l'organisme Elvis Presley Enterprises emploie 350 personnes à temps plein à l'année. Ce nombre gonfle à 450 durant l'été. L'offre touristique autour de Graceland ne cesse d'augmenter. Ainsi, un complexe de divertissement de 200 000 pieds carrés, construit au coût de 45 millions, a ouvert ses portes le 1er mars dernier, alors que l'hôtel de 450 chambres The Guest House at Graceland a été inauguré le 27 octobre 2016. Cet hôtel compte une vingtaine de suites toutes inspirées de certaines pièces de Graceland.

LE 3 AVRIL 1957 À OTTAWA

Elvis Presley n'a jamais donné de concert à l'extérieur des États-Unis, à l'exception d'Hawaii, qui n'était pas encore devenu un État américain, de trois villes canadiennes - Toronto, Ottawa et Vancouver - en 1957 et d'une performance non homologuée au Casino de Paris en 1959. Son passage à Ottawa le 3 avril 1957 est donc singulier. Au point où La Presse y dépêche un journaliste, Amédée Gaudreault, qui suit quelque 800 à 1000 Montréalais qui se sont déplacés dans la capitale fédérale. S'il reconnaît le « succès fou » du chanteur capable de déclencher une « hystérie collective » au moindre geste, le journaliste est peu impressionné par ce « beau grand garçon d'une insignifiance consommée ». La veille (2 avril), La Presse indiquait que la tournée du chanteur ne s'arrêterait pas à Montréal, « les directeurs de salles et d'arénas ayant refusé de louer leur établissement ».

ELVIS TIMBRÉ !

Depuis la mort d'Elvis, de nombreux pays ont émis des timbres afin de lui rendre hommage. Les États-Unis ont, bien sûr, fait la joie des amateurs comme des philatélistes avec l'émission d'un timbre de 29 cents le 8 janvier 1993, date de son anniversaire de naissance (en 1935). Un second timbre américain a été émis le 12 août 2015 au cours d'une cérémonie à Graceland. Ailleurs dans le monde, des timbres au visage du chanteur ont été émis au Sénégal, à la Grenade (premier pays à le faire, un an après sa mort), à Saint-Vincent, à Antigua-et-Barbuda, au Kosovo, au Tadjikistan, à la République des Palaos, au Burkina Faso, en Allemagne, en Guyane, au Bénin, au Mozambique, en République Centrafricaine et plusieurs autres.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer