Révolution: écriture brillante, drôle et incisive ***1/2

Mario Cloutier

Cette Révolution de Grégoire Courtois, on peut la préparer et la vivre en une soirée. On la lit vite et bien comme son auteur nous la livre.

Le romancier français décrit les actions d'un groupe de jeunes Parisiens BCBG, néanmoins indignés, qui veulent effectuer un coup d'éclat, changer les choses, faire sauter la baraque. On le comprend très vite, leur révolution n'a rien de clair, mais elle a le charme de leur jeunesse. En outre, elle procède d'un désir véritable de sortir de l'individualisme ambiant, d'abandonner l'indifférence pour agir.

Comme le romancier, on serait tentés de s'esclaffer devant l'éveil fulgurant de ces petits bourgeois égocentriques et superficiels. Mais comme ce Courtois qui porte bien son nom, on se prend de tendresse pour leur humanité émergente.

L'écriture brillante, drôle et incisive nous y amène avec intelligence. La dure réalité de la jungle moderne nous rattrape à la fin de ce roman à l'emporte-pièce, mais Grégoire Courtois aura réussi à dresser un tableau saisissant de notre époque et de ses désespérants culs-de-sac émotifs. Sourire en coin! Et tout ça, sans parler du lien ténu, mais réel, avec une certaine actualité.

Révolution

LE QUARTANIER, 180 PAGES

***1/2




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer