Marvel lance une équipe d'Avengers entièrement féminine

Le nouvel album fera apparaître certaines héroïnes déjà... (Photo AP/Marvel Comics)

Agrandir

Le nouvel album fera apparaître certaines héroïnes déjà bien connues de l'univers Marvel mais sera écrit par deux femmes, Marguerite K. Bennett et Willow Wilson.

Photo AP/Marvel Comics

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jesse J. Holland
Associated Press

Marvel lance un album mettant en scène une équipe de superhéroïnes, la A-Force, espérant attirer plus de femmes parmi ses amateurs majoritairement masculins.

Non seulement le livre fera apparaître certaines héroïnes déjà bien connues de l'univers Marvel, mais il sera écrit par deux femmes, Marguerite K. Bennett et Willow Wilson.

Willow Wilson, une auteure de bandes dessinées de Seattle qui a écrit l'histoire de Ms. Marvel, une jeune superhéroïne musulmane, considère que les femmes sont rarement au centre des équipes de superhéros de bandes dessinées. Elles tiennent plus souvent le rôle de petite amie ou de demoiselle en détresse.

Ce nouveau livre chamboulera le modèle, dit-elle.

Répondons-nous de la même manière à des équipes de superhéros masculines que féminines? En entrevue, Mme Wilson indique que la A-Force pose quelques questions implicites de la sorte.

La A-Force ne sera pas la première équipe entièrement féminine de Marvel. On a notamment vu un groupe de femmes mutantes dans X-Men. On a aussi connu Batgirl, Batwoman et la femme-chat dans les aventures de Batman, ainsi que Wonder Woman, la plus vieille série de bandes dessinées mettant en vedette une femme.

Mme Wilson espère que la nouvelle oeuvre, qui devrait être lancée en mai, attirera plus de filles et de femmes vers l'univers fantastique des superhéros de Marvel. L'une des façons d'y arriver, explique-t-elle, est en faisant vivre à des personnages féminins le même genre d'épopée que les Batman et L'Homme Araignée, et de raconter les histoires d'un point de vue féminin.

Bien que la majorité des acheteurs de bandes dessinées soient des hommes, les gens des générations X et Y sont plus ouverts à différents points de vue, affirme Willow Wilson.

«Par le passé, lorsqu'on avait des équipes (de superhéros) composées entièrement d'hommes et peut-être d'une femme, c'était normal, mais faire le contraire était impensable. Nous sommes maintenant à une époque où nous pouvons demander pourquoi.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer