L'ombre des monastères: alerte aux loups solitaires ***1/2

Ex-enquêtrice de la Sûreté du Québec (déjà rencontrée dans les cinq polars... (image fournie par Alire)

Agrandir

image fournie par Alire

La PresseNorbert Sphener, collaboration spéciale 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Norbert Spehner

Collaboration spéciale

La Presse

Ex-enquêtrice de la Sûreté du Québec (déjà rencontrée dans les cinq polars précédents de Fleury), Aglaé Boisjoli a relancé sa carrière au sein d'une agence privée. Mais son ancien employeur va solliciter ses services de toute urgence quand une série d'attentats contre des musulmans sont perpétrés à quelques semaines d'intervalle en France, en Belgique... et à Rimouski.

Tous ces attentats présentent une mise en scène commune. La mission de la jeune femme consiste à tenter d'établir le profil du ou des tueurs opérant dans le Bas-Saint-Laurent.

Ses recherches sur la mouvance d'extrême droite au Québec vont mener à des découvertes stupéfiantes sur le rôle de certains membres du clergé québécois dans la fuite de collaborateurs et de criminels de guerre français.

Malgré leur âge avancé, certains d'entre eux sont encore bien vivants, actifs et extrêmement dangereux, ce qu'Aglaé va découvrir à son corps défendant.

L'ombre des monastères de Jean Louis Fleury est un polar érudit, ancré dans une actualité (très) brûlante, dont le dénouement coup-de-poing échappe aux poncifs hollywoodiens des thrillers contemporains.

Passionnant et instructif, malgré une intrigue un peu statique par moments.

* * * 1/2

L'ombre des monastères. Jean Louis Fleury. Alire. 332 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer