La vie est facile, ne t'inquiète pas: une lueur d'espoir ****

La PresseAndrée LeBel 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Andrée Lebel
La Presse

Voici la suite du best-seller Les gens heureux lisent et boivent du café, publié en 2013. En deuil de son mari et de sa fille, victimes d'un accident, Diane était partie vivre en Irlande.

On la retrouve ici alors qu'elle est de retour à Paris depuis un an. Elle travaille sans relâche dans son café littéraire en essayant de se reconstruire.

Elle semble sur la bonne voie quand se présente Olivier, gentil et attentionné, mais un événement inattendu vient de nouveau bouleverser le cours de sa vie.

Contrairement à ce qu'elle veut croire, l'Irlande n'est pas un chapitre clos. Quoiqu'on devine rapidement la fin, il est impossible de quitter le roman avant la dernière ligne.

L'écriture dynamique d'Agnès Martin-Lugand est irrésistible. Fluide et précise, elle insuffle une dose de légèreté à la tristesse ambiante, tandis que la nature sauvage de l'Irlande fait émerger les questionnements.

Même si tout n'est pas rose, le roman redonne espoir et réchauffe le coeur. L'auteure (qui est aussi psychologue) assure que Diane ne fera pas l'objet d'un troisième roman, mais on peut toujours espérer...

* * * *

La vie est facile, ne t'inquiète pas. Agnès Martin-Lugand. Éditions Michel Lafon, 318 pages.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer