Assise - une rencontre inattendue: la joie retrouvée ****

La PresseAndrée LeBel 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Andrée Lebel
La Presse

François Cheng habitait en France depuis une dizaine d'années et était en proie aux tourments de l'exil quand il a découvert Assise en 1961. En sortant de la gare, dès le premier regard posé sur cette ville blanche à flanc de colline, il a senti que ce voyage en Italie ne serait pas seulement touristique et qu'il marquerait un tournant dans sa vie.

Il a prolongé son séjour, visité les endroits où Saint-François a vécu au XIIIe siècle et s'est laissé imprégner de l'atmosphère des lieux.

Éduqué dans la tradition taoïste, Cheng a été touché par le parcours de ce saint qui a rendu le monde plus fraternel. Dix ans plus tard, lorsqu'il a reçu la nationalité française, c'est tout naturellement qu'il a choisi le prénom François.

«Les saints sont là pour nous montrer de quoi l'homme est capable dans le bien», dit-il. C'est un récit à la fois dépouillé et dense, d'une spiritualité qui se situe au-delà des religions.

Le court texte est suivi du Cantique des créatures de saint François d'Assise, un poème qui a ouvert la voie à la poésie lyrique.

* * * *

Assise - une rencontre inattendue. François Cheng. Albin Michel. 54 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer