La sélection naturelle: style fluide qui privilégie l'action ***1/2

Après La valse des odieux (Recto Verso, 2013), Sylvie-Catherine De Vailly nous propose une deuxième enquête de l'inspecteur Jeanne Laberge dans ce polar de bonne facture, dont l'action se situe à Montréal au début des années 70.

Un homme souffrant d'obésité morbide succombe à une crise cardiaque dans des circonstances étranges. Une jeune femme plongée dans le coma après un accident de la route est agressée à l'hôpital après son réveil. Un bébé meurt de manière inexpliquée et une prostituée est retrouvée sans vie dans une ruelle.

A priori, il s'agit là de quatre affaires que rien ne semble relier jusqu'à ce que l'inspecteur Jeanne Laberge découvre un élément commun, un indice ténu qui fait le lien entre les victimes. Aurait-elle affaire à un tueur en série?

Dans un style fluide, qui privilégie l'action, avec des chapitres courts, l'auteure nous entraîne dans une intrigue bien ficelée, avec une héroïne à la personnalité attachante, qui prend du poil de la bête et qui vient grossir le rang des femmes flics de fiction, de plus en plus nombreuses dans le polar québécois. Une série à suivre...

* * * 1/2

La sélection naturelle, Sylvie-Catherine de Vailly, Recto Verso, 222 pages.




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer