Le Cuba de Castro: Viva la revolución !

Le photographe Lee Lockwood en compagnie de Fidel... (Photo tirée du livre Le Cuba de Castro, éditions Taschen)

Agrandir

Le photographe Lee Lockwood en compagnie de Fidel Castro en 1964

Photo tirée du livre Le Cuba de Castro, éditions Taschen

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On le dit régulièrement mourant et, pourtant, Fidel Castro vient de célébrer son 90anniversaire.

« Castro s’adresse à la foule place de la... (Photo Lee Lockwood, tirée du livre Le Cuba de Castro, éditions Taschen) - image 1.0

Agrandir

« Castro s’adresse à la foule place de la Révolution à La Havane pendant l’"Année de la guérilla héroïque" dédiée à la mémoire de Che Guevara, tué en Bolivie le 9 octobre 1967. Tous les enfants de Cuba étaient encouragés à "Être comme le Che". »

Photo Lee Lockwood, tirée du livre Le Cuba de Castro, éditions Taschen

26 juillet 1959, place de la Révolution, La... (Photo Lee Lockwood, tirée du livre Le Cuba de Castro, éditions Taschen) - image 1.1

Agrandir

26 juillet 1959, place de la Révolution, La Havane : « Nous soutenons Fidel ».

Photo Lee Lockwood, tirée du livre Le Cuba de Castro, éditions Taschen

Il y a un demi-siècle, c'était un jeune révolutionnaire charismatique et adulé des foules.

Lee Lockwood, lui, était photojournaliste pour des publications internationales comme LIFE Magazine. Le 31 décembre 1958, le jeune homme débarque à Cuba pour couvrir la fin du régime Batista. Il assiste donc à l'arrivée au pouvoir de Castro. Il est témoin de l'optimisme démesuré du peuple cubain puis de son dur retour à la réalité. Surtout, Lockwood tisse des liens avec le « lider maximo », liens qui lui permettent de se balader librement dans tout le pays.

Appareil à la main, le jeune Lockwood s'en donne à coeur joie et capte avec sa lentille les images de ce peuple en transition.

Le moment culminant de cette relation demeure toutefois une entrevue-fleuve réalisée en 1965. Les deux hommes s'isolent dans l'île des Pins (aujourd'hui île de la Jeunesse), là où Castro a été emprisonné par le gouvernement Batista de 1953 à 1955.

Pendant sept jours, Lockwood interroge Castro sur à peu près tous les sujets : le pouvoir, la relation de Cuba avec les États-Unis, la crise des missiles, l'éducation, le traitement réservé aux homosexuels, etc. Le résultat : un document unique d'une grande richesse pour qui s'intéresse à l'histoire de Cuba et à la pensée de Fidel Castro qui a relu tout le texte pour s'assurer que ses idées et sa pensée étaient limpides pour le lecteur.

Publié la première fois en 1967, ce texte est réédité par la maison Taschen, reconnue pour ses magnifiques livres. Celui-là ne fait pas exception puisque l'entrevue est accompagnée de centaines de photos, couleur et noir et blanc, dont de nombreuses images inédites.

Lee Lockwood a déjà dit : « On n'aime pas Castro, alors on ferme les yeux et on bouche nos oreilles. Mais s'il est vraiment notre ennemi, et qu'il est aussi dangereux qu'on le dit, alors nous devrions en connaître autant que possible à son sujet. »

Les temps ont changé, Fidel Castro n'est plus au pouvoir et les relations entre Cuba et les États-Unis se sont réchauffées. Il reste ce document historique qui permet au lecteur de plonger dans le passé de ce pays à l'histoire riche et tourmentée.

Le Cuba de Castro : Un journaliste américain raconte Cuba de l'intérieur 1959-1969, Lee Lockwood, Taschen, 368 pages

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer