Littérature jeunesse: des albums tendres

Il s'en vient, ce printemps, et déjà quelques titres nous le font sentir. Parmi... (PHOTOMONTAGE LA PRESSE)

Agrandir

PHOTOMONTAGE LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie Fradette

COLLABORATION SPÉCIALE

La Presse

Il s'en vient, ce printemps, et déjà quelques titres nous le font sentir. Parmi les belles parutions récentes, voici quatre albums pas piqués des vers et des romans à vous faire basculer dans des ailleurs parfois déconcertants.

C'est autour des questionnements et des épreuves que la vie apporte que valsent les histoires choisies. Entre le deuil inscrit au coeur du nouvel opus de Duchesne et la relation mère-fille présente chez Crowther, Comme des géants offrent un Léo en quête de soi et Goldstyn met en scène l'amour d'un petit garçon pour son arbre.

L'arbragan de Jacques Goldstyn

La Pastèque, 6 ans et plus

***1/2

C'est l'histoire d'un petit garçon qui aime son arbre. Bertolt, dans lequel il grimpe, se cache et peut observer tout autour sans être vu. Mais alors que le printemps se pointe, le chêne, lui, reste dépouillé. Mort. Comment faire pour lui redonner vie ? Une sensibilité fine dans le trait de crayon, la douceur des couleurs, la légèreté et la profondeur du personnage font de cet album un petit îlot d'espérance.

Mère Méduse de Kitty Crowther

Pastel, 5 à 7 ans

***1/2

Crowther a l'art de nous plonger au coeur d'univers mystérieux peuplés de personnages fascinants, à la limite du réel. Elle rejoue ici, avec toutes les couleurs et l'art naïf qu'on lui connaît, ce décor intriguant dans une histoire qui met en scène le thème de la relation mère-fille. Méduse, mère possessive, devra laisser sa petite s'ouvrir au monde. Un album au graphisme envoûtant qui aborde avec finesse l'ouverture à l'autre.

Moi, mon chat... de Christiane Duchesne et Pierre Pratt

La Bagnole, 4 ans et plus

****1/2

« ... il est en voyage. Il a sa valise de chat avec son vieux lapin tout recousu dedans... » C'est avec une poésie enveloppante que Duchesne nous parle de la mort, de ce grand voyage dont on ne revient pas. Les pastels de Pratt sont à couper le souffle. Les différents plans épousent les couleurs, faisant de chaque page un moment à savourer. Un duo remarquable de beauté.

Léo-tête-en-l'air de Jon Blake

Comme des géants, 4 ans et plus

****

Léo se demande qui il est, où vivre et surtout pourquoi il a de si grands pieds. On le voit ainsi évoluer dans différentes situations lui permettant de se questionner sur son état jusqu'à ce que la vie lui apporte ses réponses. Album sur l'acceptation de soi écrit simplement, efficacement et illustré avec humour et détail. Les fonds blancs isolent et font ressortir l'essentiel du propos.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer