Des nouvelles de Tom Hanks

L'acteur Tom Hanks vient de publier un recueil... (Photo Jake Michaels, The New York Times)

Agrandir

L'acteur Tom Hanks vient de publier un recueil de nouvelles, Questions de caractère.

Photo Jake Michaels, The New York Times

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'acteur américain oscarisé deux fois (pour Philadelphia et Forrest Gump) se lance en littérature avec un recueil de nouvelles, Questions de caractère (Uncommon Type), qui vient de paraître en français. La Presse a feuilleté pour vous le premier livre de Tom Hanks, un amoureux fou des machines à écrire.

UNE SORTIE DIGNE D'UN FILM

Tom Hanks écrivain ? Peu importe le résultat, n'importe quel éditeur flaire la bonne affaire, avec un nom aussi connu. Ainsi, Questions de caractère (Uncommon Type en version originale) sort presque simultanément en anglais et en français, aux maisons d'édition Alfred A. Knopf (division de Penguin Random House) et du Seuil. Tout a commencé lorsque Tom Hanks a proposé une nouvelle au New York Times en 2006, puis « Alan Bean Plus Four », rapidement acceptée et publiée en 2014 par la revue The New Yorker. L'éditeur Sonny Mehta a commandé d'autres nouvelles à l'acteur, avec pour résultat un recueil de près de 400 pages contenant 17 nouvelles, écrites pendant ses tournages depuis 2015. « J'écris dans les hôtels pendant les tournées promotionnelles, a-t-il confié à Entertainment Weekly. J'écris pendant les vacances. J'écris dans les avions, à la maison, au bureau. Quand je peux faire un horaire, j'écris de 9 h à 13 h. »

MANIAQUE DES MACHINES À ÉCRIRE

C'était presque écrit dans le ciel que Tom Hanks se lancerait dans l'écriture, puisqu'il est un collectionneur passionné de machines à écrire (il en posséderait des centaines). Il y est tellement accro qu'il a même créé une application pour les nostalgiques, Hanx Writer, qui simule le bruit d'une machine à écrire pour les ordinateurs ! Cette passion teinte entièrement Questions de caractère, d'abord dans le titre, mais aussi dans toutes les nouvelles qui contiennent une machine à écrire vintage, qu'elle soit simplement mentionnée ou au coeur de l'histoire. Les polices de caractères changent aussi constamment d'un chapitre à l'autre, assez pour qu'à la fin du livre, elles apparaissent comme dans un générique : american typewriter, cheltenham, courrier, Frutiger LT... Par contre, si le comédien affirme commencer à écrire ses histoires sur ses vieilles machines, il admet qu'il doit les finir sur son ordinateur.

HUMOUR, SF ET TYPO

Questions de caractère est un recueil inégal, mais plutôt sympathique, qui n'aurait toutefois pas attiré autant l'attention s'il avait été écrit par un illustre inconnu. On y découvre un Tom Hanks rempli d'humour, comme le démontre la première nouvelle, « Trois semaines éreintantes », où deux amis découvrent qu'ils ne sont pas faits l'un pour l'autre tellement il est paresseux et elle, superactive. L'auteur tâte même de la SF dans « Le passé compte beaucoup pour nous », où un millionnaire se paye des voyages dans le temps, en 1939, à ses risques et périls. Enfin, il y a le Hanks mélancolique ou nostalgique, qui surligne son amour du papier et des vieilles machines, dans les dépêches du personnage de chroniqueur Hank Fiset, « La gazette de notre ville » (qui revient trois fois) : « Je vais regretter les exemplaires physiques des journaux, imprimés, livrés devant ma porte tous les jours de la semaine par un certain Carl qui arrivait à fond de train et me les jetait presque sans ralentir par la fenêtre de sa voiture, ou bien le journal que je lisais de temps en temps au Pearl Avenue Café. Je vais regretter la sensation d'avoir un article en une et au-dessus du pli, et la honte d'un papier relégué en page 6. »

L'INFLUENCE DU CINÉMA

Tom Hanks l'auteur se laisse influencer par Tom Hanks l'acteur, puisqu'on retrouve, par exemple, une nouvelle sous forme de scénario, une autre où une aspirante comédienne cherche son nom de star et une intitulée « Bamboche dans la Ville Lumière », qui raconte l'horaire fou de Rory, comédien débutant à Paris, rôle secondaire aux côtés d'une star dans un gros film hollywoodien, Cassandra Rampart 3 : Destiny. C'est la description assez loufoque de ce que l'on nomme « junket » dans le jargon du milieu, que Hanks connaît évidemment très bien. On peut y lire : « Au terme de ces neuf jours de promotion, Rory était épuisé, physiquement comme vocalement ; il n'avait guère vu que des voitures, des chambres et des caméras. Pire encore, on lui avait posé plus de quatre cents fois les mêmes questions. [...] La tournée promo internationale avait fait de Rory un moulin à inepties. » On peut dire aussi que l'on retrouve un peu de Saving Private Ryan dans les souvenirs d'un ex-soldat au coeur de « Noël 1953 », ou d'Apollo 13 dans « Une matinée sur Mars ».

RÉCEPTION

La critique américaine et française est généralement favorable au livre de Hanks, la britannique, un peu plus tiède, mais ce qui est certain, c'est que les fans de Tom Hanks étaient au rendez-vous pour sa séance de dédicaces à la librairie Barnes and Nobles, à Manhattan, le 18 octobre. Certains ont attendu pendant des heures pour avoir leur exemplaire dédicacé. Ajoutons que c'est Tom Hanks lui-même qui lit la version audio de son livre, dédié à sa famille et à son amie regrettée Nora Ephron, qui l'avait dirigé dans Sleepless in Seattle et You've Got Mail.

Questions de caractère

Tom Hanks

Éditions du Seuil

En librairie aujourd'hui




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer