• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Un «commando littéraire» dans le métro de Madrid 

Un «commando littéraire» dans le métro de Madrid

La «Noche de los Libros» (Nuit des livres)... (Photo tirée de Twitter, La Noche de los Libros)

Agrandir

La «Noche de los Libros» (Nuit des livres) organise quelque 600 événements autour des livres dans la région de Madrid vendredi.

Photo tirée de Twitter, La Noche de los Libros

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MADRID

À l'occasion de la «Nuit des livres» vendredi à Madrid, des «commandos littéraires» se sont lancés à l'assaut du métro pour promouvoir la lecture en lisant à haute voix de courts textes.

Des groupes de cinq lecteurs entrent incognito dans un wagon. Une fois les portes refermées, l'un d'entre eux lit à haute voix un extrait, puis un autre prend le relais, puis un troisième.

Le Grec Esope, l'Espagnol Lope de Vega, le Franco-Tchèque Milan Kundera, entre autres, se succèdent dans la bouche des lecteurs, qui tentent d'attirer l'attention de passagers absorbés par leur téléphone intelligent.

«L'objectif est de sociabiliser la lecture», explique Eva Sagardoy, 36 ans, participante au happening dans le métro. «Nous, les rats de bibliothèque, sommes des gens solitaires. Nous avons voulu faire de la lecture quelque chose qui se partage, comme un bon repas»

Selon un rapport de la Commission européenne de 2013, 39% des Espagnols n'avaient lu aucun livre dans les 12 mois, contre 32% des Européens.

Cette désaffection vient du fait que la littérature est trop présentée comme «quelque chose d'élitiste», affirme Eitan Felner, créateur de l'entreprise BookTasting qui organise des «dégustations de livres», des réunions où chacun lit à haute voix des textes sur un thème donné.

«Avec les dégustations de livres, je tente de montrer qu'on peut aussi lire de la bonne littérature d'une façon pas élitiste», dit cet Argentin, ancien consultant pour les Nations unies.

42% des Espagnols ne lisant jamais ou presque jamais le justifient principalement par le manque d'intérêt, selon un sondage de décembre 2014 de l'institut public CIS.

L'opération fait partie de la «Noche de los Libros» (Nuit des livres): quelque 600 événements autour des livres organisés par la région de Madrid dans l'après-midi et la soirée du vendredi, la veille de la commémoration des 400 ans de la mort de l'écrivain espagnol Cervantes.

Les instituts culturels, bibliothèques et librairies de la région de Madrid organisent expositions, rencontres, représentations théâtrales, pour tenter d'imiter les fêtes de la Saint-Georges à Barcelone, chaque 23 avril, lors desquelles la capitale catalane se transforme en une foire du livre géante.

Samedi, ce sera au tour de la mairie de Madrid d'organiser des événements en hommage à Cervantes, comme de nombreuses municipalités à travers le pays.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer