• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Les youtubeurs remportent du succès en édition 

Les youtubeurs remportent du succès en édition

La britannique Zoe Sugg, alias Zoella, une blogueuse... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

La britannique Zoe Sugg, alias Zoella, une blogueuse beauté qui compte 8 millions d'abonnés, caracole outre-Manche avec déjà 350 000 ventes de son roman Girl Online, sorti en novembre, malgré une polémique sur l'intervention d'un nègre.

Photo: archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Laurence Benhamou
Agence France-Presse
Paris

La gloire sur internet est un tremplin idéal pour l'édition: deux stars françaises de YouTube, Natoo et EnjoyPhoenix, qui viennent de publier leur premier livre, font un tabac en librairie avec chacune près de 100 000 exemplaires vendus en quelques semaines, grâce au buzz auprès de leurs fans.

Une tendance confirmée par les récents succès de livres de youtubeurs mondialement connus, comme la britannique Zoella et les américains Shane Dawson, Joey Graceffa et Michelle Phan, tous des best-sellers.

Première youtubeuse à publier en France, l'humoriste Nathalie Odzierejko, alias Natoo, active sur YouTube depuis 2011, a publié en avril Iconne, un livre-magazine bourré de photos qui parodie la presse féminine. Pubs détournées, faux «tutos» beauté et conseils absurdes, Natoo se moque du genre avec des imitations pleines de trouvailles et une maquette très travaillée.

Sa promo du livre auprès de ses 1,4 million d'abonnés a immédiatement dopé les ventes.

«Mon humour est très visuel, j'ai donc voulu faire un livre lui aussi très visuel. Je n'ai pas eu envie de raconter ma vie», a expliqué la jeune femme de 30 ans à l'AFP. «Ce n'était pas pour l'argent, car je gagne déjà ma vie comme youtubeuse. Mais avec le succès d'un livre, on est vu différemment. On m'invite sur les plateaux télé. Ce n'était pas forcément le cas avec mes vidéos», souligne-t-elle.

Peu familiers de YouTube, les libraires français étaient d'abord très sceptiques, raconte Guillaume Talavera, son éditeur chez Michel Lafon.

«Nous avons présenté le projet aux représentants des libraires. Ils ne la connaissaient pas, n'y croyaient pas, ne comprenaient pas. Nous n'en avons donc tiré que 6000. Mais quand Natoo a posté la couverture du livre sur son compte Instagram, 15 jours avant la sortie, elle a eu 40 000 «like» et le livre a été propulsé en tête des ventes sur Amazon.com et Fnac.com avant même la parution», poursuit-il. «Depuis, nous en avons déjà vendu près de 100 000. Et nous continuons au rythme de 6000 ventes par jour».

Des centaines de fans aux dédicaces

Même succès fulgurant pour une autre youtubeuse à succès, EnjoyPhoenix, pseudo de Marie Lopez, 20 ans, qui publie sur YouTube depuis l'âge de 15 ans des conseils mode et beauté et compte 1,5 million d'abonnés.

Son livre autobiographique, sorti le 15 mai, Enjoymarie (Éditions Anne Carrière), s'est déjà écoulé à plus de 100 000 exemplaires et vient d'être réimprimé à 130 000, indique Stephen Carrière, directeur éditorial de sa maison d'édition.

EnjoyPhoenix raconte sa revanche sur une adolescence difficile, marquée par un harcèlement au lycée. «C'est elle qui a fait le gros de sa promo sur sa chaîne YouTube», reconnaît son éditeur. Elle a son public, qu'elle connaît très bien et avec qui elle communique depuis des années. C'est différent d'un écrivain classique».

«Il y a en France quatre millions de jeunes filles de 12 à 17 ans. Ce n'est pas parce qu'elles regardent YouTube qu'elles ont arrêté de lire. Ce sont principalement elles qui achètent le livre», relève l'éditeur.

Les séances dédicaces ce week-end de Natoo et d'EnjoyPhoenix à Lille et Strasbourg ont attiré des centaines de fans, surtout des jeunes filles.

Cette tendance est internationale. La britannique Zoe Sugg, alias Zoella, une blogueuse beauté qui compte 8 millions d'abonnés, caracole outre-Manche avec déjà 350 000 ventes de son roman Girl Online, sorti en novembre, malgré une polémique sur l'intervention d'un nègre. Elle vient d'être publiée en France et prépare déjà un tome 2.

Aux États-Unis, plusieurs livres de youtubeurs figurent parmi les premières ventes sur Amazon: la célèbre coach en beauté Michelle Phan, qui a sorti en octobre un guide beauté, Make Up, déjà best-seller, le «vlogger» (bloqueur vidéo) Joey Graceffa qui vient de faire son coming out dans un livre-confession sorti en mai (In Real Life). Ou encore l'humoriste Shane Dawson qui décrit avec férocité dans son livre I hate Myselfie, sorti en mars 2015, son passé d'ado obèse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer