• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Trierweiler, Zemmour et Modiano, livres stars de 2014 

Trierweiler, Zemmour et Modiano, livres stars de 2014

Valérie Trierweiler en tournée promotionnelle au Royaume-Uni.... (Photo: archives AFP)

Agrandir

Valérie Trierweiler en tournée promotionnelle au Royaume-Uni.

Photo: archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Chaplain-Riou
Agence France-Presse
Paris

Valérie Trierweiler et Éric Zemmour ont été champions des ventes et du buzz médiatique en 2014 mais la littérature n'a pas dit son dernier mot grâce au Nobel de Modiano et à d'autres romans qui pourraient rebattre les cartes en fin d'année.

Battage politico-médiatique, public avide de secrets d'alcôve et propension au «Hollande bashing» ont propulsé en un éclair Merci pour ce moment en tête des ventes. Depuis sa publication surprise le 4 septembre aux Arènes, le livre dans lequel l'ex-première dame étrille le chef de l'État a été à ce jour tiré à plus de 730 000 exemplaires et devrait rapporter à Valérie Trierweiler pour les seules ventes françaises entre 1,3 et 1,7 million d'euros avant impôts, selon son éditeur français, Laurent Beccaria.

«Si on comptabilise la Suisse et la Belgique, les clubs et la version numérique, nous avons dépassé les 600 000 exemplaires vendus en deux mois», a-t-il indiqué fin novembre.

Grazie per questo momento, Thank You for this Moment.... Le tsunami devrait se poursuivre puisque Merci pour ce moment va se décliner au moins en douze langues, dont l'anglais, l'italien, le russe, le chinois ou l'albanais.

Le livre est déjà quasiment en rupture de stock au Royaume-Uni où Valérie Trierweiler, en croisade promotionnelle, vient d'accorder de multiples entrevues, tout comme en Italie, elle qui s'était murée dans le silence lors de la sortie de sa «confession» en France. Le Livre de Poche vient d'en acheter les droits et une version augmentée serait en projet...

Autre brûlot qui a dominé les ventes depuis sa sortie le 1er octobre chez Albin Michel, Le suicide français du polémiste Éric Zemmour, tiré au départ à 85 000 exemplaires et vendu à ce jour autour de 400 000. Ce nouvel opus de l'ex-journaliste, bête médiatique que s'arrachent les émissions de talk show, restait en tête des ventes d'essais début décembre.

Ce pavé de 500 pages dénonce les élites politiques, économiques, médiatiques et intellectuelles, accusées d'avoir bradé les valeurs de la France. Prenant le contrepied des travaux d'historiens, iI affirme aussi que le régime de Vichy a sauvé les juifs français de la déportation en sacrifiant les juifs étrangers.

Succès sans précédent pour Modiano

Mais la littérature redresse la tête face à ces deux sulfureux best-sellers.

À 69 ans, Patrick Modiano est devenu le 9 octobre le quinzième Nobel de littérature français (Sartre l'avait toutefois refusé), une consécration pour cet auteur qui a centré son oeuvre sur le Paris de la Seconde Guerre mondiale et un formidable tremplin pour les ventes de son nouveau roman sorti une semaine avant le Nobel, Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier (Gallimard), au succès sans précédent avec 292 000 ventes à ce jour, et pour toute l'oeuvre du romancier qui devraient cartonner pour les fêtes de fin d'année.

Un auteur couronné par le Nobel voit les ventes de ses ouvrages multipliées par plus de dix, parfois même plus dans son pays d'origine, selon Edistat.

Édité aussi par Gallimard, J.M.G Le Clezio avait vendu 730 000 livres en 2008, l'année de son prix Nobel.

Le volume Romans de Modiano dans la collection Quarto, paru en mai 2013, s'est déjà vendu à quelque 41 000 exemplaires, dont 31.500 depuis le Nobel et un coffret Folio avec quatre titres a été vendu à ce jour à 8.000.

Plébiscité par les lecteurs, Charlotte de David Foenkinos, prix Renaudot et Goncourt des lycéens, tiré à plus de 380 000 exemplaires après 12 réimpressions, est numéro un des ventes de romans début décembre. Gallimard en prépare aussi une édition illustrée. Son autre roman, La délicatesse s'était écoulé en 2009 à 800 000.

Le Goncourt Pas pleurer (Seuil) de Lydie Salvayre et le dernier Modiano dominent aussi le podium des meilleures ventes.

Le royaume d'Emmanuel Carrère (P.O.L) a également été un succès de l'année, même si les prix littéraires l'on boudé, tout comme Le chardonneret (Plon) de l'Américaine Donna Tartt, prix Pulitzer, ou encore L'amour et les forêts d'Éric Reinhardt (Gallimard).

Révélation du début de l'année, En finir avec Eddy Bellegueule (Seuil), premier roman d'Édouard Louis s'était vendu à plus de 130 000 en trois mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer