• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Combat des livres: affrontement Roy-Lamontagne en finale 

Combat des livres: affrontement Roy-Lamontagne en finale

Gildor Roy défend la «bande dessinée» Chroniques de... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Gildor Roy défend la «bande dessinée» Chroniques de Jérusalem de Guy Delisle.

Photothèque La Presse

Chantal Guy
La Presse

On a beaucoup discuté du «roman graphique» depuis lundi, puisque Gildor Roy, le plus charismatique des combattants du Combat des Livres 2012, défend la «bande dessinée» Chroniques de Jérusalem de Guy Delisle.

Nabila Ben Youssef, dont le livre Le sourire de la petite juive d'Abla Farhoud a été éliminé mardi, s'est ralliée à Roy, non sans avoir fait des allusions grivoises!

C'est cependant un «jury citoyen» qui décide cette année de l'issue du combat. Et hier, il a choisi d'éliminer La voleuse d'hommes de Margaret Atwood, défendu par Tasha Kheiriddin.

Le Combat des livres a souvent versé dans le combat des sexes, et Kheiriddin a timidement tenté hier en début d'émission d'avancer en ce sens, mais Gildor Roy a coupé court à cette stratégie en disant: «Des livres de femmes, ça n'existe pas. Il y a des bons et des mauvais livres».

Résultat: Yves Lamontagne, défenseur de La petite et le vieux de Marie-Renée Lavoie, affrontera le «roman graphique» de Gildor Roy demain, 20h, à Plus on est de fous, plus on lit, à la Première Chaîne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer