OhMyFest !: place à la diversité

PL Cloutier et Gabrielle Marion animeront un panel... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

PL Cloutier et Gabrielle Marion animeront un panel sur la place de la diversité sexuelle sur YouTube lors du festival OhMyFest !

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La diversité sera à l'honneur au deuxième festival OhMyFest !, qui se déroulera les 22 et 23 juillet au Monument-National. Femmes qui font du « gaming », mamans « vlogueuses » et la place qu'occupe la communauté LGBTQ+ chez les youtubeurs seront des thèmes forts de cet événement jeunesse, qui a attiré l'an passé 1500 festivaliers.

PL Cloutier (257 000 abonnés sur YouTube) et Gabrielle Marion (30 000 abonnés) n'ont pas peur d'être publiquement qui ils sont. Ouvertement gai pour l'un et transsexuelle pour l'autre, ils s'affichent sur la Toile et font la preuve à leur façon que l'on peut être qui l'on est sans gêne et sans tabou.

Cloutier, véritable sensation chez les jeunes, n'a d'ailleurs jamais fait de coming out, dit-il humblement. Dès ses premières vidéos, son orientation sexuelle était claire.

« Je ne fais pas beaucoup de contenu avec des thématiques LGBT parce que je trouve ça plus intéressant pour mes abonnés qu'ils me voient faire des trucs comme des voyages ou d'autres projets, sans que ça soit tagué gai », dit celui qui animera pendant OhMyFest ! un panel sur la place de la diversité sexuelle sur YouTube avec Gabrielle Marion, une jeune trans.

« J'avais commencé ma transition depuis un certain temps avant d'en parler sur ma chaîne. Depuis, j'ai juste eu de bons commentaires. [...] Je crois que je peux être un modèle pour les autres trans comme moi ou pour ceux qui se posent des questions. J'espère aussi [par mes capsules] faire de l'éducation auprès d'un plus large public », explique la jeune femme, dont le nombre d'abonnés sur YouTube a explosé après sa vidéo où elle explique sa transition (passant de 6000 personnes à plus de 30 000).

Ouvert sur les différences

Pour Gabrielle Madé, directrice du studio de youtubeurs Le Slingshot, des Gabrielle Marion, au Québec, « y'en a pas 15 ».

« Elle a le courage exceptionnel de se servir d'une plateforme publique pour mettre de l'avant sa transformation, une transformation qui ne se fait pas du jour au lendemain. C'est tout un processus, et elle le documente avec beaucoup d'humour. Son panel avec PL Cloutier, ça sera un beau moment », dit celle qui fait partie de l'organisation du festival.

« On aura une heure pour prendre des questions du public et parler de thèmes LGBT, mais j'aimerais que ça soit plus que ça. Je voudrais qu'on fasse une vidéo pour la montrer en primeur pendant l'événement », ajoute PL Cloutier.

Micho Marquis-Rose, directeur, stratégies et production numérique, chez Attraction Images (l'entreprise propriétaire du Slingshot, qui coproduit avec le Zoofest le festival OhMyFest !), est fier que l'événement soit un lieu de proximité, où les festivaliers peuvent côtoyer de près leurs youtubeurs préférés.

« Les youtubeurs sont authentiques, et nous voulons que le OhMyFest le soit aussi », dit-il, ajoutant que l'organisation espère attirer deux fois plus de personnes cette année, passant de 1500 visiteurs à 3000.

Les femmes à l'honneur

Les femmes seront également à l'honneur lors de ce deuxième OhMyFest ! Le festival invitera cet été des mamans « vlogueuses » (le mot pour décrire ceux qui bloguent en vidéo), qui devraient attirer non seulement un auditoire jeune, mais aussi plus vieux, alors que l'organisation vise un public allant de 13 à 30 ans. Deux populaires « gameuses » viendront également parler de la place des filles dans le monde souvent très masculin des youtubeurs gameurs, alors que des personnalités connues telles que Emma Verde et Cynthia Dulude tiendront également des ateliers.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer